NOUVELLES

Il y avait moins de Canadiens endettés en 2012, affirme la Banque Royale

10/10/2012 11:05 EDT | Actualisé 10/12/2012 05:12 EST

TORONTO - Un plus grand nombre de Canadiens étaient exempts de dettes personnelles en 2012 qu'en 2011, selon un sondage rendu public mercredi par la Banque Royale du Canada (TSX:RY).

Ce sont 26 pour cent des Canadiens interrogés qui se sont déclarés exempts de dettes personnelles — exception faite des dettes hypothécaires — en 2012, comparativement à 22 pour cent en 2011.

En moyenne, la dette personnelle des Canadiens est de 13 141 $, une hausse de 84 $ par rapport à l'an dernier. Les Ontariens sont les plus endettés (15 361 $) et les Québécois, les moins endettés (10 171 $).

Alors que seulement un Canadien sur quatre (40 pour cent) s'estime « à l'aise » avec son niveau d'endettement actuel (comparativement à 45 pour cent en 2011), un Canadien sur trois (34 pour cent) admet éprouver de l'anxiété en raison de son niveau d'endettement (comparativement à 32 pour cent en 2011).

Le sondage de RBC sur l'endettement a révélé qu'en ce moment, un peu plus de la moitié des Canadiens (51 pour cent, comparativement à 49 pour cent en 2011) jugent qu'il est plus important de rembourser leurs dettes que d'épargner et d'investir.

Quatre personnes sur dix (41 pour cent, une baisse par rapport à 44 pour cent en 2011) accordent autant d'importance à l'épargne et aux placements qu'au remboursement des dettes. Une minorité de Canadiens (8 pour cent) croient qu'il est plus important d'épargner et d'investir pour l'avenir que de rembourser leurs dettes.

PLUS:pc