NOUVELLES

Ibanez cogne deux circuits et procurent aux Yankees un gain de 3-2 en 12 manches

10/10/2012 11:32 EDT | Actualisé 10/12/2012 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - Raul Ibanez a créé l'égalité avec un circuit en neuvième manche en tant que frappeur suppléant à la place d'Alex Rodriguez et a ensuite amorcé la fin de la 12e avec une autre longue balle et il a procuré aux Yankees de New York une victoire de 3-2 contre les Orioles de Baltimore, mercredi, et une avance de 2-1 dans leur série de sections de l'Américaine.

«Ce fut une expérience incroyable. Nous travaillons en équipe, nous gagnons en équipe, a dit Ibanez. Je suis béni d'avoir obtenu une occasion comme celle-là. Nous le faisons ensemble. L'important c'est l'équipe et la victoire.»

Étant utilisé à la place du joueur de baseball le mieux payé au monde, Ibanez a d'abord sévi après un retrait en neuvième aux dépens du releveur no 1 des Orioles Jim Johnson, ce qui créait l'égalité 2-2. Il a ensuite envoyé le premier tir de Brian Matusz au deuxième balcon dans la droite en 12e.

«Vous allez vous faire poser beaucoup de questions si ça ne fonctionne pas», a déclaré le gérant des Yankees Joe Girardi.

Phil Hughes sera le partant pour les Yankees jeudi, lors du match no 4 de la série trois de cinq. Chris Tillman ou Joe Saunders sera sur le monticule pour les Orioles.

Les Orioles avaient remporté leurs 16 dernières rencontres ayant nécessité la présentation de manches supplémentaires. Ils avaient aussi une fiche de 76-0 cette saison lorsqu'ils menaient après la septième manche.

Ibanez a obtenu l'occasion de jouer les héros après que Girardi eut décidé de l'envoyer au bâton à la place de Rodriguez. C'était la première fois qu'on envoyait un frappeur suppléant à la place d'A-Rod en séries éliminatoires, selon STATS LLC.

Rodriguez totalise 647 circuits en carrière, mais était 1-en-12 avec aucun point produit et sept retraits sur des prises depuis le début de la série quand Girardi a décidé de le retirer de la partie.

A-Rod n'a pas offert d'opposition à son gérant quand ce dernier l'a approché, disant à Girardi: «Joe, tu dois faire ce que tu as à faire.»

«Peut-être qu'il y a 10 ans, j'aurais réagi différemment», a admis Rodriguez après la rencontre.

Les jeunes Orioles semblaient être sur le point de s'approcher à une victoire d'une première participation depuis 1997 à la série de championnat de l'Américaine.

Cependant, Ibanez a transformé le Yankee Stadium en une énorme fête même s'il faisait face à Johnson, qui a terminé au premier rang dans les majeures cette saison au chapitre des sauvetages. Rodriguez a levé les bras dans l'abri et a tapé la main du releveur étoile blessé Mariano Rivera.

Les Yankees auront maintenant l'occasion de se débarrasser des Orioles pour de bon. Toutefois, ils devront peut-être tenter de le faire sans leur capitaine Derek Jeter, qui a quitté la rencontre en huitième manche en raison d'une blessure à une cheville.

PLUS:pc