NOUVELLES

USA: le prêcheur islamiste radical Abou Hamza plaide non-coupable

09/10/2012 11:58 EDT | Actualisé 09/12/2012 05:12 EST

Le prêcheur islamiste radical Abou Hamza a plaidé mardi à New York non-coupable des 11 chefs d'accusations retenus contre lui aux Etats-Unis, où il est notamment accusé de soutien à des activités terroristes.

Extradé du Royaume-Uni dans la nuit de vendredi à samedi après une bataille judiciaire de plusieurs années, Abou Hamza est apparu devant un tribunal new-yorkais en tenue bleu de prisonnier, longue barbe et cheveux blancs rasés, à nouveau privé des prothèses qu'il portait habituellement au bout de ses deux bras.

La date de son procès a été fixée au 26 août 2013.

"Il traverse un moment difficile", a déclaré devant le tribunal fédéral son avocat Jeremy Schneider, soulignant qu'il travaillait notamment à la mise en place d'une solution pour qu'Abou Hamza, 54 ans, puisse récupérer ses prothèses, qui lui ont été retirées par les autorités.

Samedi déjà, lors d'une brève comparution de l'islamiste devant un autre juge, son avocate commise d'officve avait déjà réclamé la restitution des prothèses de son client, que d'anciennes photos montrent avec un crochet à la place de la main droite.

Abou Hamza, né en Egypte et naturalisé Britannique, est accusé d'avoir contribué à l'enlèvement de 16 touristes dont deux Américains au Yémen en 1998. Quatre avaient été tués lors d'une opération militaire pour les libérer.

Il est également accusé d'avoir été impliqué dans un projet de camp d'entraînement dans le nord-ouest aux Etats-Unis en 1999, et d'avoir aidé à financer des candidats au jihad désireux de se rendre en Afghanistan.

Ses prêches enflammés avaient en leur temps été suivis à Londres par le Britannique Richard Reid, emprisonné à vie aux Etats-Unis pour avoir voulu faire exploser un avion avec des chaussures piégées en décembre 2001.

Le Français Zacarias Moussaoui, également condamné à la réclusion à perpétuité aux Etats-Unis en liaison avec les attentats du 11-Septembre, serait lui aussi allé l'écouter.

bd-mdm/jca

PLUS:afp