NOUVELLES

Mexique : le chef du cartel Zetas aurait été tué

09/10/2012 05:15 EDT | Actualisé 09/12/2012 05:12 EST

Le chef du cartel Zetas, Heriberto Lazcano, aurait été tué dans un échange de coups de feu avec les forces de l'ordre dans l'État mexicain de Coahuila, a annoncé la marine mexicaine.

Il y aurait des preuves tangibles que l'un des deux hommes tués dans une fusillade, dimanche, est Lazcano, surnommé « El Lazca », a précisé lundi la marine. Des examens approfondis seront néanmoins diligentés par la médecine légale pour confirmer son identité.

« L'information a été obtenue après les premiers examens indiquant qu'un des deux corps est celui d'Heriberto Lazcano », a ajouté la marine mexicaine dans un communiqué.

« La marine coordonne ses efforts avec l'État de Cohauila et attend les conclusions des examens supplémentaires dans cette affaire », pouvait-on lire dans le communiqué.

À l'origine des massacres les plus sanglants

La mort de Lazcano serait une grande victoire pour les autorités mexicaines. Le cartel Zetas monté par Lazcano avec plusieurs déserteurs d'une unité d'élite de l'armée a mené les massacres les plus sanglants que le Mexique ait connus. Le cartel est également derrière les évasions de prison les plus spectaculaires et les attaques les plus cruelles contre les autorités.

Lazcano, appelé aussi « El verdugo » (le bourreau) pour sa brutalité, est suspecté d'une centaine de meurtres, dont celui de Francisco Ortiz Franco en juin 2004, rédacteur en chef d'un hebdomadaire à Tijuana à l'origine de plusieurs reportages sur le trafic de drogue. Ortiz a été abattu devant ses deux enfants alors qu'il sortait d'une clinique.

Les États-Unis offraient 5 millions de dollars de récompense et le Mexique une récompense additionnelle de 2,3 millions de dollars pour toute information pouvant mener à l'arrestation de Lazcano.

Lazcano « a renforcé l'organisation [...], il a créé une nouvelle structure de cellules régionales spécialisées dans des crimes spécifiques », dit la fiche du procureur fédéral mexicain à propos de Lazcano.

Les Zetas se sont fait connaître pour leur brutalité en devenant le premier cartel à étaler publiquement les têtes coupées de leurs rivaux, dont celles de deux policiers en avril 2006 dans la ville d'Acapulco. Les têtes étaient montées sur des piques devant un édifice gouvernemental avec un message

SIPA

PLUS: