NOUVELLES

Les Stingers sévèrement sanctionnés

09/10/2012 05:27 EDT | Actualisé 09/12/2012 05:12 EST

Le début de saison difficile des Stingers de Concordia se transforme en cauchemar.

Un texte d'Antoine Deshaies

Les dirigeants de l'équipe de football ont admis avoir fait jouer un joueur inadmissible par inadvertance. Le joueur fautif, que l'Université n'a pas voulu identifier, avait écoulé ses années d'admissibilité avant le début de la saison.

Par conséquent, les Stingers seront dépouillés de leurs deux victoires acquises jusqu'ici cette saison. Leur dossier est dorénavant d'aucun gain et six revers.

« Nous avons récemment découvert qu'une erreur administrative a mené à la participation d'un étudiant athlète inadmissible lors de nos quatre premières rencontres de football cette saison », a dit Katie Sheahan, directrice du service des activités sportives de l'Université Concordia.

« Bien que nous sommes déçus pour tous les membres de notre équipe de football qui ont travaillé si fort cette saison, nous soutenons sans retenue les sanctions imposées par SIC et le RSEQ. »

Les Gaiters de l'Université Bishop's et les X-Men de l'Université St-Francis Xavier en Nouvelle-Écosse, verront donc leur dossier embelli d'une victoire de 1 à 0.

La victoire supplémentaire au dossier des Gaiters leur permet de devancer temporairement les Redmen de McGill au quatrième rang du classement québécois.

Pas question d'en appeler

L'an dernier, un cas d'inadmissibilité à l'Université de Montréal avait mené à une longue contestation juridique. Les Carabins avaient finalement eu gain de cause et récupéré leur victoire perdue par forfait.

La directrice des sports de l'Université Concordia refuse toutefois d'imiter ses rivaux et même de comparer les deux cas.

« Je ne donnerai pas mon opinion sur ce qui se fait ailleurs. Les règles sont parfois imparfaites, mais nous devons les respecter. C'est notre vision du sport universitaire », explique Katie Sheahan.

Sheahan refuse aussi de pointer du doigt un ou des éventuels responsables de l'erreur administrative, ajoutant que la responsabilité devait être partagée dans les bureaux des Stingers.

Chose certaine, la nouvelle a été dure à encaisser pour les joueurs des Stingers.

« Ils sont tous très déçus, ils travaillent tous tellement fort, ajoute Katie Sheahan. Mais notre rôle est aussi d'éduquer ces jeunes hommes. Suivre les règles et assumer ses erreurs font partie des valeurs qu'on doit leur transmettre. »

Les Stingers de Concordia disputeront leur prochain match samedi après-midi à l'Université McGill contre les Redmen.

Reste à voir dans quel état d'esprit se trouveront les joueurs qui viennent subitement de perdre tout espoir de disputer un match éliminatoire cette saison.

PLUS: