NOUVELLES

Les policiers de la Colombie-Britannique utilisent moins le Taser depuis 2007

09/10/2012 05:47 EDT | Actualisé 09/12/2012 05:12 EST

VICTORIA - L'utilisation du pistolet à décharge électrique («Taser») par les policiers de la Colombie-Britannique a diminué de 87 pour cent depuis la mort de Robert Dziekanski.

Selon les données fournies à un comité parlementaire, cette arme a été utilisée 85 fois l'année dernière, contre 640 fois en 2007, l'année au cours de laquelle M. Dziekanski, un immigrant polonais, a été électrocuté par des agents de la Gendarmerie royale du Canada à l'aéroport de Vancouver.

Le sous-ministre adjoint à la Justice, Clayton Peknold, souligne qu'il est évident que les policiers utilisent de moins en moins le Taser lorsqu'ils doivent recourir à la force.

Des fonctionnaires du ministère ont également soutenu devant le comité de l'Assemblée législative que la police semble s'en remettre davantage à leurs habiletés verbales et à d'autres outils que le Taser lorsqu'ils sont confrontés à des situations potentiellement dangereuses.

Ils ont également révélé que les policiers n'avaient pas utilisé davantage leur arme à feu depuis que l'utilisation du Taser a baissé.

Le comité évalue actuellement les recommandations du juge à la retraite Thomas Braidwood suite à l'enquête publique menée sur la mort de Robert Dziekanski.

PLUS:pc