NOUVELLES

L'erreur de Rolen en 10e procure une victoire de 2-1 aux Giants face aux Reds

09/10/2012 09:46 EDT | Actualisé 09/12/2012 05:12 EST

CINCINNATI - L'erreur du troisième but Scott Rolen après deux retraits en 10e manche a procuré le point victorieux aux Giants de San Francisco, mardi, et les Reds de Cincinnati se sont inclinés 2-1 pour rétrécir leur avance à 2-1 dans la série de sections dans la Nationale.

Les Giants ont évité le balayage de la série de sections lorsque Rolen, gagnant de huit Gants d'or en carrière, a jonglé avec le faible roulant de Joaquin Arias avant d'effectuer un relais en retard au premier coussin.

«J'ai repassé ce jeu dans ma tête plusieurs fois depuis que ça s'est produit et maintenant, je crois que je peux dire que j'aurais fait la même chose», a convenu Rolen. «La balle a frappé mon gant. Je n'ai simplement pas pu la maîtriser.»

Les Giants n'avaient réussi aucun coup sûr avant la sixième contre Homer Bailey. Ils ont complété la rencontre avec trois coups sûrs, mais ont fendu l'air 16 fois au total.

«Nous avons joué avec l'énergie du désespoir tandis que nous tirions de l'arrière deux matchs à zéro, a dit le releveur Jeremy Affeldt. C'est comme ça dans les séries éliminatoires.»

Les Giants ont néanmoins obtenu deux coups sûrs en 10e, et ont aussi bénéficié d'une balle passée.

Les Reds ont terminé la soirée avec quatre coups sûrs, dont un seulement après la première manche.

Le gaucher Barry Zito entamera le match no 4 mercredi pour les Giants. Les Reds devront décider s'ils envoient l'as Johnny Cueto au monticule, en dépit du fait qu'il a quitté le premier match de la série dès la deuxième manche en raison de spasmes au dos.

Le gérant Dusty Baker a déclaré après le match qu'il ignorait toujours s'il allait offrir la balle à Cueto, ramener Mat Latos au monticule après une courte période de repos, ou remplacer Cueto par Mike Leake, qui ne faisait pas partie de la formation pour cette série de sections.

Si Cueto est laissé de côté, l'as des Reds ne pourra participer à la série de championnat — à condition que les Reds y accèdent en disposant des Giants.

«C'est très difficile, mais ça dépend si ton as est en état pour jouer ou non, ou peu importe ce que c'est», a expliqué Baker. «Ça fait partie de la conversation — poursuivre sans lui. Nous réalisons les conséquences de cette décision.»

Les Reds n'ont pas remporté un match éliminatoire à domicile depuis 1995, soit la dernière fois qu'ils ont atteint la série de championnat de la Nationale. Ils ne sont qu'à une victoire de répéter l'exploit, mais les locaux ont été incapables de vaincre une équipe qui a peiné à réussir un seul coup sûr.

Heureusement pour les Giants, ils n'en avaient pas besoin de plusieurs cette fois-ci.

Bailey a effectué son premier départ au Great American Ball Park depuis son match sans point ni coup sûr réalisé le 28 septembre contre les Pirates à Pittsburgh. Marco Scutaro fut le seul à frapper en lieu sûr aux dépens de Bailey — un simple en sixième manche.

PLUS:pc