NOUVELLES

Le gouvernement italien dissout l'administration de Reggio Calabria

09/10/2012 09:23 EDT | Actualisé 09/12/2012 05:12 EST

ROME - Le gouvernement italien a dissout l'administration de Reggio Calabria, un ville infestée par la mafia, dans le sud du pays.

Cette décision, annoncée mardi par la ministre de l'Intérieur, Annamaria Cancellieri, intervient à l'issue d'une enquête menée au sein de l'administration de la ville et déclenchée après l'arrestation, l'an dernier, d'un conseiller municipal accusé d'être relié à la mafia.

La région de Reggio Calabria, la Calabre, est le foyer d'une puissante organisation criminelle, la 'ndrangheta.

La loi italienne prévoit de telles enquêtes lorsque l'administration d'une ville est soupçonnée d'être infiltrée par la mafia.

La ministre Cancellieri a déclaré que la décision avait été prise pour prévenir une «contagion» de l'appareil municipal. Bien que de plus petites administrations aient été dissoutes par le passé pour des raisons similaires, elle a ajouté que c'était la première fois qu'une capitale provinciale était touchée par une telle décision.

Trois commissaires devront diriger la ville jusqu'aux prochaines élections, dans 18 mois.

PLUS:pc