NOUVELLES

Le Genoa écope d'une amende de 30.000 euros dans l'affaire des maillots ôtés

09/10/2012 10:05 EDT | Actualisé 09/12/2012 05:12 EST

Le Genoa, club de Serie A italienne, a écopé d'une amende de 30.000 euros et son attaquant Giuseppe Sculli a été suspendu un mois pour des faits remontant à avril, a annoncé mardi la Commission de discipline de la Ligue italienne.

Ces sanctions sont liées aux incidents intervenus durant la réception en championnat du club de Sienne en avril dernier lorsque des "Ultras" du Genoa, rendus furieux par les quatre buts encaissés par leur équipe, ont créé des échauffourées dans les tribunes.

Les supporters avaient lancé des fusées sur le terrain et avaient réclamé les maillots de joueurs du Genoa, les accusant de ne pas être dignes de les porter. Tous, à l'exception de Sculli, avaient cédé avant que ce dernier ne parvienne, apparemment au prix de longues minutes de négociations avec les "ultras", à les récupérer.

Le match avait alors repris après une interruption de 45 minutes pour se terminer par une défaite sur le score de 4-1 et le club génois, craignant des réactions violentes, avait décidé de déplacer le lieu d'entraînement de l'équipe à Milan jusqu'a la journée de championnat suivante.

Sculli, petit-fils d'un célèbre parrain de la mafia calabraise, a été par la suite accusé d'avoir été mis au courant avant la rencontre des manifestations prévues par les tifosi.

Les responsables de la Ligue italienne de football avaient dans un premier temps réclamé une amende de 300.000 euros à l'encontre du Genoa et une suspension de trois mois pour Sculli.

jd/smr/bm

PLUS:afp