NOUVELLES

Israël/élections: les Palestiniens craignent une surenchère sur les colonies

09/10/2012 03:37 EDT | Actualisé 09/12/2012 05:12 EST

Le négociateur palestinien Saëb Erakat a souhaité mardi que les élections anticipées décidées par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu "ne se transforment pas en course à l'extension de la colonisation et du siège de Gaza".

"L'avancement de la date des élections est une question intérieure israélienne", a déclaré à l'AFP M. Erakat.

"Mais nous espérons que la campagne électorale israélienne ne se transformera pas en course à l'extension de la colonisation (...) et du siège israélien contre notre peuple à Gaza", a-t-il ajouté.

M. Netanyahu a annoncé mardi soir des élections législatives anticipées "le plus tôt possible", soit en janvier ou février 2013, sur fond de tensions régionales et de divergences avec l'allié américain.

"J'ai décidé que, pour le bien de l'Etat d'Israël, il fallait aller devant les électeurs maintenant, le plus vite possible", a affirmé M. Netanyahu dans d'une brève allocution télévisée.

Sa coalition, composée du Likoud (droite nationaliste), le parti qu'il dirige, ainsi que de formations religieuses et ultra-nationalistes, est créditée d'une majorité de 66 sièges sur 120, selon un sondage du quotidien Haaretz publié fin septembre.

na-sst/agr/sbh

PLUS:afp