DIVERTISSEMENT

ADISQ, GAMIQ, Disque d'or...: Lisa LeBlanc savoure un succès inattendu (PHOTOS)

09/10/2012 05:48 EDT | Actualisé 09/12/2012 05:12 EST
David-Olivier Gascon

Forte de ses cinq nominations au prochain Gala de l'ADISQ, l'auteure-compositrice-interprète Lisa LeBlanc savoure aujourd'hui un succès qui l'a prise par surprise et qui ne cesse de la dérouter.

Révélée au cours de la dernière année grâce à son album éponyme et plus particulièrement avec la pièce Aujourd'hui, ma vie c'est d'la marde, la jeune femme originaire de Rosaireville, au Nouveau-Bruswick, pourrait remporter les statuettes du Meilleur album folk, du choix de la critique, de l'auteur ou compositeur, de la révélation et de l'interprète féminine de l'année lors de la grand-messe de la musique québécoise. Le gala de l'ADISQ se tiendra au Théâtre Saint-Denis le 28 octobre prochain, une fois de plus animée par Louis-José Houde. Lisa montera sur les planches, ce soir-là, pour offrir une prestation.

La sympathique artiste mène aussi le bal des mentions en vue du GAMIQ, le Gala de l'alternative musicale indépendante du Québec, qui aura lieu le 11 novembre. Elle a de surcroît déjà écoulé plus de 40 000 exemplaires de son premier effort sur disque. La liste de ses réussites ne cesse de s'allonger et Lisa LeBlanc affirme que, même dans ses rêves d'autrefois, elle ne s'est jamais imaginé connaître un tel succès aussi rapidement.

«Je pense que personne ne peut s'attendre à ça, mentalement», a rigolé la lauréate de l'édition 2010 du Festival international de la chanson de Granby de son charmant accent acadien. «Même si on visualise ça, une fois rendu, on ne peut pas être préparé à ce que c'est vraiment. Moi, à un moment donné, j'ai fait mon closing là-dessus. J'essaie de rester la plus terre-à-terre possible. Je me suis rendu compte que je ne tripais pas tellement sur le gros fla-fla qui entoure l'industrie de la musique. J'aime donner des spectacles et écrire des chansons. Ce qui entoure, c'est cool, mais je ne rentre pas trop là-dedans non plus.»

«Ceci dit, l'ADISQ, c'est une belle reconnaissance», a poursuivi Lisa. «C'est un bel honneur que de faire partie du groupe d'artistes en nomination. Il faut dire qu'il y en a plusieurs qui sont passés avant moi! Je suis reconnaissante de tout ce qui m'arrive. Je suis passée par tellement d'étapes que j'ai parfois l'impression de ne plus rien comprendre!»

Pour la prochaine année, Lisa LeBlanc compte se consacrer à ce qu'elle aime le plus: aller à la rencontre de son public sur les scènes de la province et composer de nouveaux morceaux.

«Moi, ça fait déjà des années que je fais ça; mais je n'avais pas encore fait d'album», a précisé la tête d'affiche. «Alors, je continue de faire ce que j'ai toujours fait.»

INOLTRE SU HUFFPOST

Gala de l'ADISQ 2012