NOUVELLES

Au coude-à-coude, Obama et Romney se disputent l'Ohio

09/10/2012 03:16 EDT | Actualisé 08/12/2012 05:12 EST

Alors que les sondages montrent que le républicain Mitt Romney reprend du terrain à l'échelle nationale face au président sortant, Barack Obama, les deux aspirants à la présidence font campagne dans l'Ohio, un État qui pourrait déterminer le vainqueur de la présidentielle du 6 novembre.

Conforté par sa performance lors du débat de la semaine dernière, Mitt Romney y consacrera quatre des cinq prochains jours, en plus d'y intensifier sa campagne publicitaire et d'y dépêcher une plus grande équipe électorale. Aucun républicain ne s'est installé à la Maison-Blanche sans avoir remporté cet État. M. Romney s'adjoindra le populaire gouverneur républicain du New Jersey, Chris Christie, réputé pour son franc-parler.

Barack Obama a pour sa part choisi de rejoindre un rassemblement de soutien des étudiants de l'Université de l'Ohio, à Columbus.

L'Ohio, comme six autres des neuf États-pivots, a adopté le vote anticipé, et c'est le dernier jour pour s'inscrire sur la liste électorale.

Dans une élection qui s'annonce serrée, le mode de suffrage indirect pèsera de tout son poids : chaque État rapporte un nombre variable de grands électeurs, qui choisiront le président. Il faut 270 grands électeurs pour remporter la Maison-Blanche.

Les deux camps portent donc leur attention sur une poignée d'États où se jouera l'issue du scrutin.

En attendant les deux prochains face-à-face entre MM. Obama et Romney, qui se dérouleront au cours des prochaines semaines, les deux candidats à la vice-présidence, le démocrate Joe Biden et le républicain Paul Ryan, s'affronteront jeudi au Kentucky.

L'écart se resserre

Un sondage Ipsos effectué pour l'agence Reuters et publié mardi crédite chacun des deux adversaires de 45 % des intentions de vote. Dimanche, la même maison de sondage accordait à l'actuel locataire de la Maison-Blanche deux points d'avance.

Le président Obama était en avance pendant la majeure partie du mois de septembre, mais Reuters-Ipsos fait valoir que Mitt Romney a rattrapé son retard après sa bonne prestation lors du premier débat télévisé, mercredi soir.

Lundi, une enquête d'opinion du Pew Research Center indiquait que le candidat républicain disposait d'une avance de quatre points auprès des électeurs « probables ». Les deux rivaux obtenaient chacun 46 % des intentions de vote des électeurs inscrits.

La plupart des autres instituts de sondage donnent le président sortant en tête, mais précisent eux aussi que l'écart s'est resserré depuis le débat télévisé de Denver, au Colorado.

Les enquêtes internes des camps démocrate et républicain révèlent que la marge s'est également rétrécie dans plusieurs États où le scrutin s'annonce serré. Des responsables des deux partis précisent toutefois que Barack Obama conserve un avantage dans la plupart d'entre eux.

PLUS: