NOUVELLES

Amical - Malmö, drôle d'endroit pour une rencontre Brésil-Irak

09/10/2012 10:09 EDT | Actualisé 09/12/2012 05:12 EST

Le Brésil affronte pour la première fois l'Irak jeudi (18h30 GMT) en amical à Malmö, un drôle d'endroit pour cette rencontre inédite, choisi notamment car les Irakiens forment la première communauté immigrée de la troisième ville de Suède.

"Rien n'a été évident" pour mettre sur pied cette "affiche historique" entre les quintuples champions du monde et l'équipe irakienne entraînée par un... Brésilien, le numéro 10 de la Seleçao dans les années 1970-80, Zico, a déclaré à l'AFP Marc Biolley, fondateur de Matchworld Group.

Ce promoteur suisse d'événements sportifs a été mandaté par la sélection irakienne à qui la Fifa a interdit de jouer à domicile depuis l'organisation désastreuse d'une rencontre contre la Jordanie en septembre 2011 à Erbil, capitale du Kurdistan irakien.

Pour préparer son prochain match de qualifications pour le Mondial-2014, contre l'Australie le 16 octobre à Doha, l'Irak cherchait un adversaire libre cette semaine, déjà consacrée aux éliminatoires de la Coupe du monde.

Or, le Brésil, organisateur du Mondial-2014, a devant lui deux saisons entières de matches amicaux. Et c'est déjà en Suède qu'il a commencé cette campagne, le 15 août, par une victoire (3-0) contre les Suédois à Solna dans la banlieue de Stockholm, pour la dernière rencontre disputée dans le stade où l'équipe sud-américaine avait remporté son premier titre mondial en 1958.

En outre, les Brésiliens préfèrent jouer en Europe, où évoluent plus de la moitié de leurs titulaires. C'est notamment le cas du défenseur du Paris SG, Thiago Silva, et du meneur de jeu du Real Madrid, Kaka, dont le retour deux ans après sa 82e et dernière sélection sera une des attractions jeudi.

Et les Auriverde souhaitaient aussi se frotter à des adversaires asiatiques en vue du Mondial. Ils affronteront d'ailleurs dans la foulée le Japon, en Pologne, le 16 octobre.

L'Irak, qui compte dans ses rangs un seul joueur évoluant en Europe, Ahmed Yasin, joueur de Örebro, club de première division... suédoise, espère de son côté rencontrer un public fervent à Malmö.

Selon les statistiques municipales, la ville natale de l'attaquant suédois du PSG Zlatan Ibrahimovic compte près de 10.000 habitants nés en Irak ou ayant au moins un parent né en Irak. Malmö est d'ailleurs une ville connue de nombreux Irakiens qui y ont de la famille.

Au total, quelque 125.000 natifs d'Irak habitent en Suède (9,2 millions d'habitants), pour la plupart à Malmö et dans la région de Stockholm, à 600 km au nord-est. Malmö se trouve en outre à quelques encablures du Danemark, pays dont environ 30.000 habitants sont d'origine irakienne, selon les statistiques gouvernementales.

Le club de Malmö, 3e du championnat à trois points du leader Elfsborg à quatre journées de la fin, trouve aussi son compte dans l'histoire.

D'après le tabloïde Aftonbladet, le Malmö FF devrait gagner un million de couronnes (116.000 euros) grâce à la location de son stade, d'une capacité de 21.000 places. Interrogé par l'AFP, le club a refusé de commenter ce chiffre.

Selon Per Welinder, porte-parole du club, il ne sera pas facile toutefois de remplir le stade Swedbank le même soir qu'un match de l'équipe nationale suédoise, qui se déplace aux Féroé. "Espérons qu'on aura un bon public. Mais nous n'y sommes pas tout à fait", disait-il lundi, à quatre jours de la rencontre.

stp-hh/cbw/gf/jcp

PLUS:afp