NOUVELLES

Un obus syrien tombe au Liban, tirs à la frontière

08/10/2012 01:38 EDT | Actualisé 08/12/2012 05:12 EST

Un obus syrien est tombé lundi dans le nord du Liban, où des tirs ont également eu lieu près d'un poste de la Sûreté générale, a indiqué une source au sein des services de sécurité libanais.

Le poste, situé dans la région d'Aboudiyé sur le fleuve frontalier Nahr Kabir, était désert et il n'y a pas eu de victime, a ajouté cette source, en précisant que l'armée libanaise avait multiplié les patrouilles dans le secteur.

Un élu local de la localité de Cheikh Ayache, dans la même région, a indiqué que quelques dizaines d'habitants dont les maisons se trouvent sur les berges du fleuve avaient fui le village en raison d'échanges de tirs.

Depuis le début de la révolte en Syrie, en mars 2011, les chutes d'obus tirés à partir du territoire syrien et les échanges de tirs sont fréquents à la frontière libanaise, selon des responsables locaux et des services de sécurité libanais, provoquant l'ire des habitants.

Fait rare dans l'histoire récente des deux pays, le Liban a protesté à deux reprises contre les violations syriennes de son territoire.

Les incidents qui se multiplient à la frontière font craindre à la communauté internationale un débordement de la crise syrienne au pays du Cèdre.

str-kah/sk/cco

PLUS:afp