NOUVELLES

SpaceX lance avec succès sa capsule Dragon

08/10/2012 02:31 EDT | Actualisé 07/12/2012 05:12 EST

La société américaine SpaceX a lancé avec succès dimanche soir sa capsule Dragon en direction de la Station spatiale internationale (SSI), marquant la première de 12 missions d'approvisionnement pour le compte de la NASA.

La capsule a été lancée par une fusée Falcon-9 depuis Cap Canaveral, en Floride, à 20 h 35 locales au terme d'un compte à rebours sans problème et avec une météo quasi parfaite.

Dix minutes après le lancement, Dragon s'est séparée du deuxième étage du lanceur et a atteint l'orbite terrestre.

La capsule doit atteindre la SSI vers 11 h 30 GMT mercredi et rester arrimée deux semaines. Des astronautes déjà dans l'espace effectueront l'amarrage à l'aide du bras robotisé de la Station. Dragon doit ensuite revenir sur Terre le 28 octobre avec un amerrissage parachuté dans l'océan Pacifique, au large des côtes du sud de la Californie.

Il s'agit de la première de 12 missions de fret pour cette entreprise privée, mais la deuxième de Dragon après un premier vol de démonstration vers la station orbitale en mai, qui avait marqué le premier amarrage d'un vaisseau privé à l'avant-poste orbital.

Pour son premier vol commercial, la capsule emporte une charge de 450 kilos, dont des fournitures pour des expériences scientifiques. Dragon reviendra sur Terre avec 330 kilos de matériel scientifique incluant les résultats de plusieurs expériences, et 230 kilos de matériel technique.

Contrairement aux autres véhicules cargo ravitaillant la SSI, comme les Progrès russes ou les ATV européens, la capsule Dragon n'est pas détruite en brûlant dans l'atmosphère terrestre à la fin de la mission.

Elle est équipée d'un bouclier thermique la protégeant lors de son retour et sa descente est amortie par un parachute jusqu'à ce qu'elle tombe dans l'océan, où elle est récupérée.

Avec ce coursier spatial, Space X fournit à la NASA un moyen de transport aller-retour dont elle est privée depuis que les navettes spatiales ont été mises à la retraite en juillet 2011. LA NASA doit compter sur les vaisseaux Soyouz russes pour acheminer les astronautes.

PLUS: