NOUVELLES

Space X: Dragon doit rejoindre la Station spatiale internationale mercredi

08/10/2012 04:53 EDT | Actualisé 08/12/2012 05:12 EST

CAP CANAVERAL, États-Unis - Mis en orbite dimanche par une fusée Falcon-9, le vaisseau cargo Dragon de la société Space X est en route vers la Station spatiale internationale, qu'il doit atteindre mercredi. Il s'agit du premier vol commercial privé de ravitaillement de la SSI réalisé pour le compte de la Nasa.

La fusée Falcon-9 emportant la capsule s'est arrachée dimanche soir du pas de tir de Cap Canaveral, en Floride.

Mercredi matin, les astronautes Suna Williams, de l'agence spatiale américaine, et Akihiko Hoshide, de la JAXA (Agence spatiale japonaise), manipuleront le bras robotisé de la station pour agripper la capsule Dragon et préparer son amarrage. Le lendemain, l'équipage de la SSI pourra ouvrir le sas et entrer dans la capsule.

Les astronautes disposeront ensuite de deux semaines pour sortir les 450 kilogrammes de matériel transporté et remplir de nouveau Dragon avec plus de 750 kilogrammes de chargement qui repart vers la Terre.

Les spationautes auront une petite surprise pour améliorer leur ordinaire: de la glace à la vanille sauce chocolat que la Nasa a placée dans le congélateur de la capsule —congélateur destiné à transporter des échantillons scientifiques.

Équipée d'un bouclier thermique, la capsule Dragon n'est pas détruite en brûlant dans l'atmosphère terrestre comme les autres cargos. Elle amortit sa descente avec un parachute et plonge dans l'océan, où elle est récupérée avec sa cargaison. Son retour sur Terre est programmé pour le 28 octobre.

En mai 2012, une capsule Dragon avait déjà rejoint la station orbitale mais il s'agissait d'un vol de qualification destiné à valider toutes les étapes de la mission. Le contrat de 1,6 milliard $ US passé entre l'agence gouvernementale américaine et la société privée Space X prévoit 12 vols de ravitaillement de la station d'ici 2016. Le prochain lancement devrait avoir lieu en janvier.

«Un an après le retrait des navettes spatiales, nous avons rapatrié sur le sol américain les missions de ravitaillement de la station spatiale et les emplois qui vont avec», s'est félicité Charles Bolden, l'administrateur de la Nasa.

Privée de son avion spatial depuis juillet 2011, l'agence ne disposait plus de moyen de transport vers la SSI. Le transport était jusque-là assuré par les vaisseaux cargo européens (ATV), russes (Progress) et japonais (HTV). Les vols habités dépendent des Soyouz russes.

La société Space Exploration Technologies (Space X) a été créée en 2002 par le milliardaire Elon Musk, cofondateur de la société de paiement sur Internet PayPal. En décembre 2010, Space X est devenue la première compagnie privée à envoyer une capsule en orbite terrestre et à la récupérer. Space X prépare un nouveau lanceur et une version plus grande de la capsule, capable d'emporter quatre astronautes. Un objectif qui pourrait être atteint d'ici cinq ans, selon la Nasa.

Space X est l'une des deux compagnies, avec Orbital Sciences, à développer un lanceur et une capsule spatiale en partenariat avec la Nasa dans le cadre de son programme COTS (Commercial Orbital Transportation Services). Lancé en 2006, ce programme a marqué un net virage pour l'agence spatiale américaine. Il permet à l'agence d'apporter un soutien actif aux innovations des sociétés privées pour la mise au point de vaisseaux spatiaux.

Un vol d'essai est prévu d'ici la fin 2012 pour la fusée Antares d'Orbital Sciences, le vol de démonstration de la capsule Cygnus vers la station étant prévu pour le début de 2013.

De son côté, la Nasa poursuit son programme de remplacement des navettes avec le développement d'un lanceur lourd (Space Launch System) capable d'emporter la future capsule Orion et ses astronautes vers de nouveaux horizons... Non pas la Lune mais plutôt Mars, selon les plans du président Barack Obama.

PLUS:pc