SWANTON, États-Unis - Le candidat républicain à la vice-présidence des États-Unis, Paul Ryan, a déclaré lundi que si Mitt Romney était élu en novembre, il donnerait le feu vert au projet d'oléoduc Keystone XL de TransCanada (TSX:TRP) dès son premier jour au pouvoir.

M. Ryan a affirmé devant des partisans réunis à Toledo, en Ohio, que l'approbation de ce projet d'oléoduc, qui servirait à transporter le pétrole produit à partir des sables bitumineux de l'Alberta jusqu'à des raffineries au Texas, entraînerait la création de milliers d'emplois.

«Nous devons exploiter les ressources énergétiques que nous possédons dans ce pays afin de créer des emplois», a-t-il lancé.

Paul Ryan en a profité pour critiquer les décisions prises par le président américain dans ce dossier.

Barack Obama a bloqué le projet en évoquant les incertitudes liées au tracé, qui doit éviter la région écologiquement sensible des Sandhills, dans le Nebraska. Il a toutefois encouragé la réalisation d'un oléoduc plus court entre l'Oklahoma et le golfe du Mexique.

Mais c'est la concrétisation du projet dans son intégralité qui permettrait aux usines et aux entrepreneurs en construction de procéder à des embauches massives, fait valoir le colistier de Mitt Romney.

«Pensez à tous ces emplois», a dit Paul Ryan.

Selon le représentant républicain du Wisconsin, l'Amérique du Nord possède assez de ressources pour devenir complètement indépendante sur le plan énergétique d'ici huit ans.

Le passage de Paul Ryan en Ohio lundi a donné le coup d'envoi à une autre semaine chargée pour les candidats à la présidence américaine dans cet État pivot. M. Obama et son adversaire républicain y feront campagne mardi.

Loading Slideshow...
  • Mitt Romney

    Le candidat républicain à la présidence et ancien gouverneur des Massachusetts alors qu'il parcourt l'État de l'Ohio.

  • Mitt Romney

    Le candidat républicain à la présidence qui prononce un discours devant ses partisans.

  • Ann Romney

    L'épouse de Mitt Romney, candidat républicain, alors qu'elle prononce un discours au Connecticut.

  • Mitt Romney

    Le candidat républicain à la présidence en Pennsylvanie.

  • Mitt Romney

    De passage à Washington, le candidat républicain prononce un discours contre l'assurance-santé, projet-phare du président Obama.

  • Mitt Romney

    Le candidat républicain avec le gouverneur de la Virginie et une foule de partisans.

  • Mitt Romney

    Le candidat républicain se fait huer lors d'un discours devant l'Association nationale pour l'avancement des gens de couleur, au Texas.

  • Mitt Romney

    L'ex-gouverneur des Massachusetts aide les bénévoles d'un comptoir d'aide alimentaire.

  • Ben Romney, Tagg Romney

    Les fils du candidat républicain Mitt Romney. Ben (à gauche) et Tagg (au centre) sont pris en photo avec leurs enfants, le 4 juillet.

  • Mitt Romney et Soleil

    Le candidat républicain tient fièrement sa petite-fille Soleil Romney lors de la parade du 4 juillet.

  • Barack Obama

    Le président salue la foule venue le voir dans l'État de la Floride.

  • Barack Obama

    Le président prononce un discours devant une foule... démonstrative.

  • Michelle Obama

    Le première dame visite de jeunes campeurs en Alabama, alors qu'ils préparent des collations santé.

  • Barack Obama

    Le président tient fièrement son jersey, alors qu'il est pris en photo avec les championnes féminines de basketball collégien, à la Maison Blanche.

  • Barack Obama

    Le président salue ses partisans lors d'une activité de financement, au Texas.

  • Barack Obama et Malia Obama

    Le président et sa fille Malia après qu'elle ait attrapé un chandail lancé par l'équipe olympique de basketball, à Washington.

  • Barack Obama

    Le président s'arrête dans un casse-croûte à Cincinnati.

  • Barack Obama

    Le président s'arrête dans un comptoir de légumes tenu par des agriculteurs en Virginie.

  • Barack Obama

    Le président tient un discours sur les réductions d'impôt pour la classe moyenne à Iowa.

  • Barack Obama

    Le président prononce un discours à la Maison Blanche.