NOUVELLES

Leyland insiste qu'Alburquerque n'a pas voulu manquer de respect envers les A's

08/10/2012 08:54 EDT | Actualisé 08/12/2012 05:12 EST

OAKLAND, États-Unis - Dans un monde idéal, Jim Leyland voudrait que tout le monde se fasse une belle accolade et qu'on puisse jouer au baseball.

Justin Verlander, des Tigers de Detroit, et Coco Crisp, des Athletics d'Oakland, l'ont fait sur le terrain lundi en effectuant des exercices en vue du troisième match de la série de section, mardi. Les Tigers mènent 2-0 et ont besoin d'une autre victoire avant de participer à la série de championnat de l'Américaine une deuxième année de suite.

Leyland a insisté sur le fait que le releveur Al Alburquerque ne voulait pas manquer de respect envers les Athletics quand il a saisi le roulant de Yoenis Cespedes en neuvième manche et a embrassé la balle avant de la lancer au premier coussin. Mais le gérant a admis qu'il n'était pas en accord avec le geste.

«Je ne crois pas que c'était la bonne chose à faire, a-t-il expliqué. Je suis ici aujourd'hui (lundi) et je ne vais pas tenter de défendre son geste. Je peux seulement assurer tout le monde, incluant les A's d'Oakland, qu'Al Alburquerque n'a rien fait d'intentionnel pour offenser les A's d'Oakland. Les joueurs démontrent leurs émotions de différentes façons. Vous voyez beaucoup de célébrations différentes de la part des joueurs et des équipes.

«Ce n'était pas très brillant de sa part, mais je peux sincèrement dire qu'il n'y a aucune chance qu'Al Alburquerque ou un membre des Tigers de Detroit va faire quoi que ce soit afin d'offenser une autre équipe. Je ne laisserais pas ça arriver», a conclu Leyland.

Les Athletics sont rentrés à Oakland et seront à la recherche d'un balayage improbable comme celui qu'ils ont réussi contre les Rangers du Texas la semaine dernière afin de remporter le titre de la section Ouest.

Le droitier Anibal Sanchez (4-6), qui est passé des Marlins de Miami aux Tigers au cours de la saison, tentera de permettre aux Tigers de compléter le balayage de la série trois de cinq.

Le champion de la triple couronne Miguel Cabrera est toujours à la recherche d'un premier point produit au cours de la série, mais a une moyenne de ,375 (3-en-8) avec deux doubles, aucun retrait au bâton et un but sur balles.

Le gaucher Brett Anderson (4-2) sera le partant pour les A's, qui voudront donc prolonger leur séjour en séries d'au moins une journée. Anderson, qui a été solide en six départs après une absence de 14 mois après avoir subi l'opération Tommy John, se remet d'une blessure à un muscle oblique subie le 19 septembre contre les Tigers. Il espère ne pas être limité dans son utilisation mardi, même si l'instructeur des lanceurs Curt Young a dit qu'il risque d'être limité à 80 tirs.

«Ça va être amusant, a dit Anderson. Je ne crois pas que je vais devoir contenir mon effort. Un match des séries à Oakland, ça fait un bout de temps que c'est arrivé.»

PLUS:pc