NOUVELLES

Les détails du projet d'IFFCO à Bécancour dévoilés mardi

08/10/2012 09:33 EDT | Actualisé 08/12/2012 05:12 EST

La construction de l'usine de la compagnie indienne Indian Farmers Fertiliser Cooperative Limited (IFFCO) à Bécancour a été confirmée à la mi-septembre.

L'usine fabriquera de l'engrais à base d'urée et devrait s'installer dans le parc industriel et portuaire de Bécancour. L'urée est la portion azotée des engrais agricoles. D'importants volumes de gaz naturel sont nécessaires pour la production et Bécancour est alimentée par un important gazoduc.

L'approvisionnement en gaz a été un élément important dans la décision de IFFCO de s'établir dans la région. La Coop fédérée, qui est partenaire du projet, achètera la moitié de la production de l'usine, soit 600 000 tonnes d'engrais par année. Le reste est destiné aux marchés américains et canadiens.

En tout, 500 personnes devront être embauchées pour la construction de l'usine. Par la suite, 200 emplois seront créés lorsque l'usine sera en production.

Le gouvernement du Québec devrait soutenir financièrement le projet qui est évalué à 1,2 milliard de dollars et qui permettra de compenser en partie les pertes d'emplois liées à la fermeture de la centrale nucléaire Gentilly-2 de Bécancour.

Les détails du projet d'usine d'engrais seront dévoilés à Québec mardi. IFFCO exploite déjà cinq usines d'urée dans le monde.

PLUS: