NOUVELLES

Il faut planifier les «trois minutes fatales», disent les pompiers

08/10/2012 11:59 EDT | Actualisé 08/12/2012 05:12 EST

Les pompiers de Québec invitent les familles à élaborer un plan d'évacuation en cette semaine de prévention des incendies.

« On a juste trois minutes pour sortir de la maison. Après ça, on ne peut plus sortir. Faut pas prendre trois minutes pour y penser, il va être trop tard! », prévient Annie Marmen, porte-parole du Service de protection contre l'incendie.

La Semaine de prévention des incendies se déroule jusqu'à samedi sous le thème « Notre plan d'évacuation, on l'a fait! ».

« On fait quoi? Par où on passe si on ne peut pas utiliser cette porte-là? Qui s'occupe du bébé? On se rejoint où dehors? », ce sont des questions qu'il faut se poser explique Annie Marmen.

« Si certains se rejoignent en arrière et d'autres en avant, on a tendance à vouloir pénétrer dans la maison alors que l'enfant est en sécurité. C'est à ce moment-là qu'il peut arriver des accidents où on perd quelqu'un », ajoute-t-elle.


Au Canada, c'est la province de l'Ontario qui a organisé la première Journée provinciale de la prévention des incendies en 1916. Le ministère de la Sécurité publique du Québec tient une semaine de la prévention des incendies depuis 1990.

PLUS: