NOUVELLES

Vettel fait le plein

07/10/2012 07:37 EDT | Actualisé 07/12/2012 05:12 EST

Sebastian Vettel n'aurait pas pu rêver à meilleur scénario à Suzuka. Une victoire et 25 points contre 0 pour son rival au championnat, Fernando Alonso.

L'Allemand n'a plus que 4 points de retard au classement (avec 5 courses à disputer) sur le pilote Ferrari qui a dû abandonner dès le premier tour du Grand Prix du Japon, à la suite d'un accrochage avec Kimi Raikkonen (Lotus).

Vettel a devancé Felipe Massa (Ferrari) et Kamui Kobayashi (Sauber), qui a fait plaisir au public venu nombreux à Suzuka. Il s'est bien défendu face à Jenson Button pour s'offrir le premier podium de sa carrière en F1.

Vettel trouve l'inspiration à Suzuka. C'était en effet sa troisième victoire à ses quatre dernières participations.

« Je ne veux pas parler du championnat, même si j'espère avoir la chance de remporter un 3e titre d'affilée, a admis Vettel. On a fait un grand pas en avant aujourd'hui, mais on a vu cette saison à quel point la situation change vite, d'une course à l'autre. Cette saison est différente pour tout le monde, très serrée.

« On va continuer à faire le maximum dans les cinq prochaines courses, et après seulement on additionnera les points. Si ça suffit, tant mieux, et sinon tant pis », a-t-il précisé.

Le pilote Red Bull est passé au travers d'un premier tour chaotique. Avec l'accrochage entre Alonso et Raikkonen, mais aussi avec celui impliquant Romain Grosjean (Lotus) et Mark Webber (Red Bull).

Le pilote français a heurté le pilote australien au deuxième virage, écopant d'une pénalité de passage obligé dans les puits, tandis que Webber repartait en dernière position.

Grosjean a admis son erreur, tandis que Webber le condamnait.

« Il est débile, a lancé Webber. Il essaie juste d'arriver le plus vite possible au troisième virage de chaque course. Peut-être qu'il a besoin d'un autre petit séjour en vacances. Combien d'erreurs faut-il qu'il fasse ? Ça devient vraiment embarrassant pour lui. »

Dans la foulée, Nico Rosberg (Mercedes-Benz) a été sorti par Bruno Senna (Williams).

Massa savait l'importance de cette course pour garder son volant en 2013. Il n'a pas failli à la tâche. Il a réussi à se débarrasser de Kobayashi et de Button pour filer à l'italienne, et finir en deuxième place. De gros points pour lui.

Lewis Hamilton, qui partait de la huitième place, a gagné trois positions en gagnant notamment son combat avec Sergio Perez (Sauber), celui qui le remplacera chez McLaren en 2013.

Résultats du Grand Prix du Japon :

  • 1. Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault) à la moyenne de 207,430 km/h
  • 2. Felipe Massa (BRA/Ferrari) à 20,639
  • 3. Kamui Kobayashi (JPN/Sauber-Ferrari) à 24,538
  • 4. Jenson Button (GBR/McLaren-Mercedes-Benz) à 25,098
  • 5. Lewis Hamilton (GBR/McLaren-Mercedes-Benz) à 46,490
  • 6. Kimi Raikkonen (FIN/Lotus-Renault) à 50,424
  • 7. Nico Hülkenberg (GER/Force India-Mercedes-Benz) à 51,159
  • 8. Pastor Maldonado (VEN/Williams-Renault) à 52,364
  • 9. Mark Webber (AUS/Red Bull-Renault) à 54,675
  • 10. Daniel Ricciardo (AUS/Toro Rosso-Ferrari) à 1:06,919
  • 11. Michael Schumacher (GER/Mercedes-Benz) à 1:07,769
  • 12. Paul di Resta (GBR/Force India-Mercedes-Benz) à 1:23,460
  • 13. Jean-Eric Vergne (FRA/Toro Rosso-Ferrari) à 1:28,645
  • 14. Bruno Senna (BRA/Williams-Renault) à 1:28,709
  • 15. Heikki Kovalainen (FIN/Caterham-Renault)
  • 16. Timo Glock (GER/Marussia-Cosworth)
  • 17. Vitaly Petrov (RUS/Caterham-Renault)
  • 18. Pedro de la Rosa (ESP/HRT-Cosworth)
  • 19. Romain Grosjean (FRA/Lotus-Renault) à 2 tours

Les autres concurrents n'ont pas été classés

PLUS: