NOUVELLES

Tour de Pékin - Martin défend son titre à Pékin

07/10/2012 10:52 EDT | Actualisé 07/12/2012 05:12 EST

L'Allemand Tony Martin défend son titre de vainqueur sortant dans la deuxième édition du Tour de Pékin, la dernière épreuve du circuit mondial de cyclisme (WorldTour) qui s'élance mardi de la place Tienanmen au coeur de la capitale chinoise.

A la différence de l'année passée, le champion du monde du contre-la-montre ne peut toutefois compter sur un "chrono" pour faire la différence puisque les organisateurs, qui s'appuient sur le savoir-faire d'ASO (Tour de France), ont prévu cinq étapes en ligne.

"Ce sera très dur de gagner car il n'y a plus de chrono", convient Martin, désavantagé par rapport à des coureurs tels que le Norvégien Edvald Boasson Hagen ou encore l'Australien Heinrich Haussler qui peuvent miser sur les bonifications (3, 2 et 1 sec aux deux sprints intermédiaires par étape, 10, 6 et 4 sec à l'arrivée).

L'épreuve chinoise, installée en fin de saison, réunit l'intégralité des 18 équipes du WorldTour, automatiquement qualifiées et pour certaines intéressées par l'obtention de points afin de garder leur place en première division. Mais la fatigue pèse dans les jambes des coureurs qui abordent, avec une motivation inégale, le dernier rendez-vous.

Le Luxembourgeois Andy Schleck, qui a fait sa rentrée mardi dernier dans Binche-Tournai-Binche (abandon vers le 130e km) après quatre mois d'absence suite à sa chute du Dauphiné, est présent dans le peloton rassemblé à Pékin. Avec des objectifs forcément limités: "Je suis content d'être là mais je n'ai pas d'ambitions. J'espère juste aller au bout."

Autres têtes d'affiche présentes en Chine, le Canadien Ryder Hesjedal, vainqueur du Giro en mai dernier, l'Américain Taylor Phinney, médaillé d'argent du contre-la-montre lors des Mondiaux de Valkenburg (Pays-Bas) le mois dernier, et l'Espagnol Juan Jose Cobo, qui s'était imposé dans la Vuelta 2011, enrichissent le plateau.

Les coureurs, arrivés pour la plupart vendredi afin de réduire ou d'éliminer les séquelles du décalage horaire, ont 'roulotté' à l'entraînement sur les routes autour de Pékin, quelques-uns choisissant d'aller voir le tournoi de tennis dans la capitale.

Les étapes:

Mardi: 1re étape Place Tienanmen - Stade Olympique Nid d'Oiseau, 117 km

Mercredi: 2e étape Stade Olympique Nid d'Oiseau - Mentougou, 126 km

Jeudi: 3e étape Green Sea Forest - Badaling (Grande Muraille), 162,5 km

Vendredi: 4e étape Yanqing - Chang Ping, 165,5 km

Samedi: 5e étape Chang Ping - Place Ping Gu, 182,5 km

Les équipes:

Garmin: Hesjedal (CAN), D. Martin (IRM), Dekker (NED), Haussler (AUS), Le Mével (FRA), Vansummeren (BEL),

Lotto: Henderson (NZL), Hansen (AUS)

Sky: Boasson Hagen (NOR), Dowsett (GBR), Swift (GBR)

FDJ-BigMat: Roy (FRA), Ladagnous (FRA), Roux (FRA)

BMC: Phinney (USA), Cummings (GBR), Santambrogio (ITA)

Orica: Clarke (AUS), Davis (AUS), Sulzberger (AUS), Howard (AUS)

Omega Pharma: T. Martin (GER), Chicchi (ITA), Cataldo (ITA), Fenn (GBR)

RadioShack: A. Schleck (LUX), Zubeldia (ESP), Bakelants (BEL), Bennati (ITA), Roulston (NZL), Sergent (NZL)

Lampre: Petacchi (ITA), Bole (SLO), Possoni (ITA)

Vacansoleil: Hogerland (NED), Van Hummel (NED), Marczynski (POL)

Euskaltel: S. Sanchez (ESP), Anton (ESP), Nieve (ESP), Txurruka (ESP)

Saxo Bank: Majka (POL), L. Haedo (ARG)

Movistar: Amador (CRC), Costa (POR), Sanz (ESP), Lastras (ESP), Visconti (ITA)

Katusha: Gusev (RUS), Ignatyev (RUS)

AG2R La Mondiale: Bardet (FRA), Chérel (FRA), Mondory (FRA), Péraud (FRA), Nocentini (ITA)

Champion Team: Gang Xu (CHN), Kemps (AUS), C. Lewis (USA)

Liquigas: Moser (ITA)

Rabobank: Bos (NED).

et Astana.

jm/gd

PLUS:afp