NOUVELLES

Les Espagnols manifestent de nouveau contre les mesures d'austérité

07/10/2012 09:42 EDT | Actualisé 07/12/2012 05:12 EST

MADRID - Des dizaines de milliers de personnes ont défilé dimanche dans les rues de 56 villes en Espagne pour protester contre une politique d'austérité qu'elles jugent punitive et qui ne ferait, selon elles, qu'augmenter le chômage et la précarité du travail.

"Ils veulent ruiner le pays. Nous devons les en empêcher", pouvait-on lire sur la banderole en tête de chaque cortège. A Madrid, un large rassemblement d'environ 20 000 personnes a défilé à l'appel de 150 organisations, alors que le pays connaît sa seconde récession en trois ans et un taux de chômage record, frôlant les 25 pour cent.

Les manifestants scandaient des slogans contre l'austérité et agitaient des affiches disant "jeunesse sans emploi, société sans avenir". Une référence au taux de chômage de plus de 50 pour cent chez les jeunes.

"Ils font beaucoup de mal aux classes modestes", dénonçait dans la capitale Luis Diaz, un enseignant de 54 ans. "En soutenant les banques, ils torturent la classe ouvrière. Ils touchent à l'enseignement public, au système de santé et aux retraites alors qu'ils devraient faire exactement le contraire".

Les dirigeants des centrales syndicales ont averti que cette nouvelle journée de protestation pourrait bientôt être suivie par une grève générale. Ignacio Fernandez Toxo, secrétaire général des Commissions ouvrières, a évoqué comme date possible le 14 novembre.

PLUS:pc