NOUVELLES

L'artillerie turque réplique à nouveau à des tirs syriens

07/10/2012 09:54 EDT | Actualisé 07/12/2012 05:12 EST

AKCAKALE, Turquie - L'artillerie turque a répliqué dimanche, pour la cinquième journée consécutive, à un tir d'obus venu de Syrie.

Cet obus d'artillerie est ainsi tombé en Turquie, à 200 mètres de la frontière, près du village d'Akcakale, a constaté un journaliste vidéo de l'Associated Press. Abduhakim Ayhan, le maire d'Akcakale, a confirmé que l'artillerie turque avait immédiatement répliqué. Au moins huit détonations ont été entendues.

Des éclats d'obus ont endommagé un dépôt dans le village où étaient stockées des céréales, mais personne n'a été blessé, a précisé M. Ayhan. L'agence de presse Anatolie a indiqué que les forces syriennes visaient en fait les insurgés basés à Tal Abyad, de l'autre côté de la frontière.

Les combats entre les deux parties se sont en effet poursuivis dimanche dans tout le pays, d'Alep (nord) à la frontière jordanienne (sud). Les insurgés ont notamment pris le contrôle total de Khirbet al-Jouz (province d'Idlib). Les forces gouvernementales auraient aussi battu en retraite à 20km de là, à Jisr al-Choughour.

La crise à la frontière turco-syrienne avait éclaté mercredi quand un obus syrien a tué cinq civils dans une ville frontalière turque, déclenchant une riposte turque sans précédent. Les autorités turques ont prévenu que de tels actes ne seraient plus tolérés et ony déployé davantage de troupes à la frontière.

Ankara et Damas, alliés par le passé, ont vu leurs relations se détériorer brusquement après le début du soulèvement populaire contre le régime de Bachar el-Assad en mars 2011. La Turquie est devenue l'un des pays les plus critiques contre la répression menée par le fils de Hafez el-Assad alors que le régime alaouite accuse Ankara de soutenir les insurgés.

PLUS:pc