NOUVELLES

Il y a six ans était assassinée la journaliste russe Anna Politkovskaya

07/10/2012 11:01 EDT | Actualisé 07/12/2012 05:12 EST

MOSCOU - Environ 200 personnes ont organisé un rassemblement à Moscou, dimanche, pour souligner le sixième anniversaire du meurtre non résolu de la journaliste engagée Anna Politkovskaya.

Les participants ont brandi des chandelles et des photos de la journaliste, avant de se remémorer la vie de Mme Politkovskaya. Cette dernière, qui a sévèrement critiqué les politiques du Kremlin en Tchétchénie, a été abattue dans l'immeuble où elle demeurait à Moscou, en 2006.

La réunion, à laquelle ont assisté plusieurs membres importants de l'opposition, avait reçu l'approbation préalable des autorités municipales, un phénomène inhabituel.

Cet anniversaire de faible importance a eu lieu sur fond de célébrations nationales pour le 60e anniversaire de naissance du président Vladimir Poutine, qui tombe la même journée.

Le département américain d'État a indiqué samedi qu'il «continuerait d'attirer l'attention sur l'affaire Politkovskaya, et a appelé à des protections plus importantes pour les journalistes de partout dans le monde qui dénoncent des abus».

L'organisation de défense des droits de la personne RAW in WAR, qui souligne à chaque année les accomplissements des femmes journalistes en zones de conflit, a demandé à la Russie de traduire en justice les assassins de Mme Politkovskaya et de Natalia Estemirova, une militante des droits de la personne en Tchétchénie qui a été tuée en 2009.

«Nous demandons à nouveau au gouvernement russe de mettre fin aux meurtres et à la persécution de journalistes et de défenseurs des droits de la personne au sein de la Fédération de Russie», mentionne la déclaration du groupe, qui a été signée par un comité comprenant des dizaines de militants et de personnalités publiques.

PLUS:pc