NOUVELLES

Crash d'un avion de l'armée soudanaise près de Khartoum, 15 militaires tués

07/10/2012 12:50 EDT | Actualisé 07/12/2012 05:12 EST

Quinze membres de l'armée soudanaise sont morts et sept autres ont été blessés dans le crash de leur avion dimanche près de Khartoum, ont rapporté les médias officiels en citant l'armée.

Le bilan des morts est passé de 13 à 15 après le décès de deux victimes des suites de leurs blessures, a dit le porte-parole de l'armée, Sawarmi Khaled Saad, cité par l'agence de presse officielle Suna.

Il s'agit du bilan le plus lourd d'une série d'incidents meurtriers touchant l'aviation militaire soudanaise depuis début 2011. Le porte-parole de l'armée avait indiqué auparavant que six membres d'équipage et 16 autres membres des forces armées se trouvaient à bord de l'avion.

Une équipe d'enquêtuers de l'armée s'est rendue sur le lieux du crash et devrait rendre ses conclusions "bientôt", selon ce porte-parole.

L'avion de transport militaire, un Antonov, se rendait dans la région occidentale du Darfour. L'appareil transportait des équipements militaires de Khartoum à El-Facher, capitale de l'Etat du Darfour-Nord.

"Le pilote avait informé l'aéroport d'un problème sur un des moteurs", avant la chute de l'appareil à l'ouest de la ville de Jebel Aulia, à quelque 70 km à l'ouest de Khartoum, avait indiqué à l'AFP Sawarmi Khaled Saad.

Jebel Aulia est une zone de loisirs populaire située à une heure de route de la capitale.

Selon un témoin, un hélicoptère évacuait les victimes du lieu du crash, qui a été bouclé par l'armée.

Les accidents d'avion sont assez fréquents au Soudan, notamment en raison d'une flotte vieillissante.

Les forces armées soudanaises, qui utilisent des hélicoptères et des avions de fabrication russe, ont perdu plusieurs appareils depuis début 2011.

En juillet, les rebelles du Darfour ont abattu un hélicoptère Mi17, tuant sept membres de l'armée, qui a imputé la chute de l'aéronef à un dysfonctionnement de l'appareil.

En décembre 2011, les six membres d'équipage d'un autre hélicoptère militaire ont été tués quand l'appareil s'est écrasé et a pris feu dans l'Etat du Kordofan-Nord. L'armée avait parlé d'un problème technique comme elle l'avait fait en avril 2011 lors de la chute d'un hélicoptère au Darfour tuant les cinq soldats à bord.

Le Darfour est une région de l'ouest soudanais secouée depuis 2003 par une guerre civile opposant des mouvements issus des tribus non-arabes aux gouvernement soudanais, dominé par des Arabes qui a fait au moins 300.000 morts selon l'ONU, 10.000 selon Khartoum.

L'ONU et l'Union africaine ont déployé depuis 2007 une force mixte de 23.500 hommes pour faire cesser les hostilités entre les rebelles du Darfour et le gouvernement soudanais.

str-it/hj/sw

PLUS:afp