NOUVELLES

CORRIGÉ: Gaza: deux Palestiniens grièvement blessés dans un raid aérien israélien à Rafah

07/10/2012 02:42 EDT | Actualisé 07/12/2012 05:12 EST

Deux Palestiniens ont été grièvement blessés dans un raid ciblé de l'aviation israélienne dimanche à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, a-t-on appris de source hospitalière.

L'attaque de l'aviation israélienne a visé une mobylette dans le quartier du Brazil à Rafah, a-t-on indiqué de même source.

"Dix Palestiniens ont été blessés parmi lesquels deux ont été grièvement touchés", a déclaré à l'AFP le médecin Achraf al-Qodra, porte-parole du ministère de la Santé du gouvernement du Hamas à Gaza.

Une source médicale avait affirmé dans un premier temps qu'une personne avait été tuée et cinq autres blessées, dont deux enfants, dans le raid de l'aviation israélienne.

Dans un communiqué, l'armée israélienne a affirmé avoir visé Tala'at Halil Muhammad Jarbi, né en 1989, "un agent du Jihad mondial" de Rafah, et Abdullah Muhammad Hassan Maqawai, né en 1988 et membre du Conseil Choura des Martyrs de Jérusalem, un groupuscule jihadiste basé à Gaza.

Selon l'armée, Tala'at Jarbi se livrait à d'"importantes activités terroristes depuis des années, dont les tirs de roquettes (contre Israël) et la fabrication d'armes".

"Il était impliqué dans la planification et l'exécution d'une attaque le long de la barrière de sécurité israélienne (à la frontière avec l'Egypte) le 18 juin, au cours de laquelle un civil israélien avait été tué, et il était en train de préparer une opération complexe qui devait avoir lieu le long de la frontière du Sinaï (égyptien)", précise le communiqué militaire.

Depuis plus d'un an, le mouvement islamiste Hamas au pouvoir à Gaza s'efforce officiellement de maintenir une trêve tacite, fragile et ponctuée de flambées de violence, avec l'armée israélienne.

Mais cette trêve n'empêche pas des organisations armées du territoire, en particulier salafistes et jihadistes, de lancer régulièrement des roquettes contre Israël.

Les groupes salafistes palestiniens de Gaza accusent le Hamas de faiblesse face à Israël et dans l'imposition de la loi islamique. Ils comptent plusieurs centaines de membres.

Leur fondamentalisme, associé à une volonté de continuer sans relâche à combattre Israël, malgré les consignes d'apaisement répétées du Hamas, les a conduits à la confrontation avec ce dernier.

Des groupes islamistes radicaux sont également actifs dans le Sinaï égyptien.

az-sah-agr/hj/sw

PLUS:afp