NOUVELLES

Yémen: un chef tribal réclame la levée de l'immunité de l'ex-président Saleh

06/10/2012 12:52 EDT | Actualisé 06/12/2012 05:12 EST

L'influent chef tribal yéménite Sadok Al-Ahmar a réclamé samedi la levée de l'immunité accordée à l'ex-président Ali Abdallah Saleh, accusé par ses détracteurs d'alimenter l'instabilité au Yémen après son départ en février en vertu d'un accord parrainé par les monarchies du Golfe.

"Nous invitons les frères et amis qui parrainent l'initiative du Golfe à lever l'immunité accordée à Saleh car il n'a pas respecté les dispositions de cette immunité", a déclaré cheikh Ahmar lors d'une réunion à Sanaa de "l'Alliance des tribus du Yémen".

En vertu de l'accord de transition, M. Saleh a accepté, sous la pression de la rue, de partir après 33 ans au pouvoir en échange de l'immunité pour lui-même et ses proches. Mais M. Saleh, qui continue de présider son parti, le Congrès populaire général (CPG), partenaire du gouvernement de transition, est accusé de vouloir revenir en politique.

"Cumuler l'immunité et la politique, c'est un grand crime", a estimé cheikh Ahmar, qui a appelé les parrains de l'accord de transition, conclu avec l'aide des Etats-Unis et de l'Union européenne, à "imposer des sanctions à ceux qui tentent d'entraver" l'application de l'accord.

Il a en outre exhorté les forces politiques au Yémen à participer au dialogue national, "l'unique cadre honorable pour sortir le Yémen de son épreuve".

Ce dialogue, prévu pour démarrer en novembre, est censé offrir un cadre pour l'élaboration d'une nouvelle Constitution et la préparation d'élections générales à la fin de la période de transition, en février 2014.

Cheikh Ahmar, chef de la puissante confédération tribale des Hached, préside l'Alliance des tribus du Yémen, créée en juillet 2011 en soutien à la contestation, déclenchée au début de l'an dernier pour réclamer la chute de M. Saleh, accusé de corruption et de népotisme.

Cheikh Ahmar avait rallié la contestation après avoir été longtemps un pilier du régime de M. Saleh, dont la famille appartient à sa tribu, celle des Hached.

jj/tm/vl

PLUS:afp