NOUVELLES

Milos Raonic a atteint la finale au Japon en défaisant Andy Murray 6-3, 6-7 et 7-6

06/10/2012 05:08 EDT | Actualisé 05/12/2012 05:12 EST

TOKYO - Le Canadien Milos Raonic a atteint samedi la finale de l'Omnium du Japon, à Tokyo, en disposant du favori, le Britannique Andy Murray.

Raonic l'a emporté en trois sets de 6-3, 6-7 (5) et 7-6 (5) face au champion défendant.

«Vivre et mourir avec mon service. Je n'ai pas peur de pousser ma chance sur ma deuxième balle. Je sais ce que je suis capable de faire», a confié Raonic après sa victoire.

Le jeune Canadien affrontera dimanche en finale le Japonais Kei Nishikori, qui a éliminé le Chypriote Marcos Baghdatis en deux sets identiques de 6-2.

Sous un soleil de plomb au Ariake Colosseum, le Canadien a entamé la rencontre en brisant le service du favori. Il a ensuite exploité son puissant service et son coup droit dévastateur pour se forger une avance de 5-3, avant de briser de nouveau Murray pour remporter le premier set 6-3.

Le champion olympique paraissait fatigué dès le départ, et il a dû effacer deux balles de bris pour conserver son service à 1-1 au deuxième set.

Après que Raonic l'eut imité pour prendre les devants 3-2, le Britannique a violemment frappé sa raquette contre le sol en signe de frustration.

Il n'y a pas eu de bris de service au deuxième set, et le duel s'est transporté au bris d'égalité. Raonic a mal jugé une volée qui a donné les devants 6-5 à Murray, et n'a pu parer son coup droit gagnant suivant pour lui permettre de remporter le bris d'égalité 7-5.

Murray avait le vent dans les voiles au troisième set, brisant Raonic grâce à un revers sublime le long de la ligne qui lui a permis de prendre les devants 3-1. Murray a porté le score à 4-1 au service et semblait en contrôle, jusqu'à ce que le Canadien le brise à son tour pour faire 4-3 et qu'il garde son service pour créer l'égalité.

Murray a repris les devants 5-4 et disposait de deux balles de match tandis que Raonic était au service du 10e jeu, mais il n'a pas été capable de fermer les livres. En conséquence, un autre bris d'égalité a suivi.

Cette fois, Raonic n'a pas raté sa chance et a triomphé 7-5.

«Mon premier set a été pitoyable, a reconnu Murray. J'ai mieux joué aux deuxième et troisième sets, mais c'est décevant parce que je n'ai pas pu fermer les livres. Tout s'est joué sur un ou deux points à la fin.»

Raonic a remporté deux tournois jusqu'ici cette saison, soit ceux de Chennai, en Inde, et de San Jose, en Californie.

PLUS:pc