NOUVELLES

Libération de sept membres du Croissant-Rouge iranien en Libye

06/10/2012 01:05 EDT | Actualisé 06/12/2012 05:12 EST

Sept membres du Croissant-Rouge iranien enlevés fin juillet dans la ville libyenne de Benghazi (est), ont été libérés samedi, a indiqué à l'AFP un responsable du ministère de l'Intérieur.

"Les sept Iraniens ont été libérés aujourd'hui et ont quitté le pays", a déclaré Ezzedine al-Fazzani, porte-parole du ministère de l'Intérieur à Benghazi.

Un responsable du Croissant-Rouge libyen, Qaïs al-Fahry, a confirmé que l'équipe iranienne "a été libérée et a quitté Benghazi pour la Turquie", d'où elle devait rejoindre l'Iran.

"Ils étaient en bonne santé et contents de rentrer chez eux", a-t-il ajouté.

Les membres de la délégation iranienne ont quitté le territoire libyen par l'aéroport international de Benina, à Benghazi, a précisé M. Fahry.

La délégation iranienne avait été enlevée le 31 juillet par des hommes armés, avait alors indiqué le Croissant-Rouge Libyen précisant que l'équipe était venue en Libye à son invitation et que ses visas étaient en ordre.

Le lendemain, un responsable de la sécurité libyenne affirmait à l'AFP que les sept membres du Croissant-Rouge iranien étaient détenus et interrogés par une milice locale.

L'Iran avait demandé leur libération immédiate rendant le gouvernement libyen responsable de leur vie.

Amnesty International avait également appelé à la libération des Iraniens.

Des associations de défense des droits de l'Homme s'alarment régulièrement des arrestations arbitraires menées par les milices composées d'ex-rebelles, ainsi que de leurs centres de détention secrets.

L'armée et la police n'étant toujours pas entièrement opérationnelles en Libye, ces milices en profitent souvent pour faire la loi dans le pays depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en octobre 2011.

str-dsg/feb/vl

PLUS:afp