NOUVELLES

Jon Stewart et Bill O'Reilly s'affrontent dans une parodie de débat politique

06/10/2012 11:11 EDT | Actualisé 06/12/2012 05:12 EST

WASHINGTON - Jon Stewart et Bill O'Reilly se sont affrontés samedi sur des sujets comme les élections présidentielles américaines, la contraception et la «guerre contre Noël» durant une parodie de débat politique organisée à Washington.

Les deux célèbres animateurs ont lancé des répliques assassines, fait des déclarations outrancières et servi quelques mots choisis durant leur échange baptisé «Rumble in the Air-Conditioned Auditorium» («Bagarre dans l'auditorium climatisé»).

M. Stewart est arrivé à l'événement avec un piédestal mécanique, ce qui lui a permis de gagner quelques centimètres et de dépasser son adversaire.

Il a déclaré que les États-Unis étaient nés en pensant qu'ils avaient droit à tout et qu'on avait qu'à regarder un épisode d'Oprah Winfrey portant sur ses «choses préférées» pour s'en convaincre.

Bill O'Reilly a pour sa part affirmé que la redistribution des richesses ressemblait à Robin des bois consommant des stéroïdes. Il a également dit que Barack Obama devait montrer qu'il soutenait Israël en allant à un rendez-vous avec le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou.

Jon Stewart a fini par sauter sur les genoux de son rival, apparemment pour montrer qu'il était bipartisan.

M. Stewart, qui anime «The Daily Show» à Comedy Central, et M. O'Reilly, qui est l'hôte du «O'Reilly Factor» à Fox, se sont fréquemment rendu visite sur leur plateau respectif au cours des dernières années, montrant chacun un réel respect pour les opinions de l'autre.

Le débat de samedi, qui se déroulait à l'Université George Washington, était toutefois leur premier. La moitié des profits sera versée à des oeuvres caritatives.

Contrairement aux face-à-face entre le président Obama et le candidat républicain Mitt Romney, celui de Jon Stewart et de Bill O'Reilly n'a pas été diffusé à la télévision mais en direct sur le Web. Les internautes ont dû débourser 4,95 $ pour le visionner.

PLUS:pc