NOUVELLES

Egypte: attaque contre un Copte dans le Sinaï peu après la visite de Morsi

06/10/2012 03:03 EDT | Actualisé 06/12/2012 05:12 EST

Des hommes armés ont ouvert le feu samedi sur la maison d'un Copte (chrétien d'Egypte), dans le Sinaï, quelques heures après la visite dans cette péninsule du président Mohamed Morsi qui visait justement à rassurer cette communauté.

Des hommes armés ont "tiré avec des armes automatiques sur la maison d'un habitant copte de Rafah", a indiqué à l'AFP un responsable de la sécurité, qui n'a pas fait état de blessé.

Des témoins ont indiqué à l'AFP que trois hommes armés à bord d'une voiture avaient tiré sur le domicile de Magdi Niruz, avant de prendre la fuite.

Le président Morsi s'était rendu vendredi à Al-Arich pour rencontrer et rassurer des familles coptes de Rafah qui avaient dû fuir cette ville à la frontière avec la bande de Gaza après avoir reçu des menaces de mort.

Devant des chefs de tribus bédouines et des habitants de la péninsule, il avait dit vouloir "rassurer tout le monde, surtout les familles chrétiennes".

"Votre sécurité est notre sécurité", avait-il encore dit, s'adressant aux coptes.

M. Morsi devait se rendre à Rafah mais a expliqué que "les circonstances ne le lui avaient pas permis", selon l'agence officielle Mena. Le quotidien indépendant Al-Masri Al-Yom avait indiqué que sa visite se limiterait à Al-Arich en raison de "la détérioration de l'état de la sécurité" dans le secteur de Rafah.

Le Sinaï connaît un regain d'instabilité depuis la chute de Hosni Moubarak, avec notamment une intensification des activités de groupes radicaux. L'armée y a lancé une opération d'envergure début août, après une attaque ayant coûté la vie à 16 gardes-frontière égyptiens.

Les Coptes (de 6 à 10% des 82 millions d'Egyptiens), qui se disaient déjà marginalisés sous Hosni Moubarak, craignent de plus en plus pour leur sécurité depuis l'arrivée au pouvoir d'un gouvernement islamiste. Ils ont fait l'objet de nombreuses attaques ces dernières années.

jaz/vl/feb

PLUS:afp