NOUVELLES

Deux des cinq hommes extradés de Londres aux USA plaident non coupable

06/10/2012 10:43 EDT | Actualisé 06/12/2012 05:12 EST

Deux des cinq hommes extradés d'Angleterre vers les Etats-Unis pour activités terroristes ont comparu samedi matin devant un tribunal fédéral de New Haven (Connecticut, nord-est), où ils ont plaidé non coupable, a-t-on appris de source judiciaire.

Babar Ahmad, un informaticien de 38 ans, et Syed Talha Ahsan, 33 ans, ont "plaidé non coupable", a indiqué à l'AFP un porte-parole du procureur fédéral. Ils ont été placés en détention en attendant leur procès. Une prochaine audience est prévue le 15 octobre, a précisé ce porte-parole, Tom Carson.

Arrêtés respectivement en 2004 et 2006, et inculpés la même année, les deux Britanniques sont accusés d'avoir fait partie d'un groupe à Londres qui soutenait les talibans et "les moujahidines tchetchènes", et dont les sites internet, "Azzam publications" prêchaient le jihad, selon le procureur fédéral du Connecticut.

Ils sont inculpés de soutien au terrorisme et complot visant à tuer des personnes à l'étranger. Babar Ahmad est en plus accusé de blanchiment d'argent.

Les trois autres hommes extradés dans la nuit de vendredi à samedi, dont l'islamiste radical Abou Hamza, relèvent des tribunaux fédéraux de New York, et doivent aussi comparaître dans la journée de samedi.

L'ancien imam manchot et borgne de la mosquée londonienne de Finsbury Park et ses co-accusés ont été extradés dans la nuit de vendredi à samedi vers les Etats-Unis qui les réclamaient depuis plusieurs années pour activités terroristes, quelques heures après le rejet d'un ultime recours devant la Haute Cour de justice de Londres.

bd/chv

PLUS:afp