NOUVELLES

Décès de l'ex-président algérien Chadli Bendjedid

06/10/2012 03:05 EDT | Actualisé 06/12/2012 05:12 EST

ALGER, Algérie - L'ancien président algérien Chadli Bendjedid, qui avait doté le pays d'un système multipartite, avant d'être forcé à la démission en 1992 par l'armée, est mort samedi à l'âge de 83 ans dans un hôpital militaire à Alger, a annoncé l'agence officielle algérienne APS.

Devenu président en 1979, Chadli Bendjedid avait lancé une série de réformes politiques qui avait permis des élections législatives et municipales pluralistes.

Mais après la victoire du Front islamique du Salut (FIS), un parti islamiste, lors des législatives de 1991, l'armée était intervenue pour suspendre le processus électoral et forcé Chadli Bendjedid à la démission en janvier 1992. Le pays avait basculé dans dix ans d'une guerre civile qui a fait au moins 200.000 morts. Bendjedid avait été assigné à résidence à des centaines de kilomètres de la capitale jusqu'en 1999.

PLUS:pc