NOUVELLES

Assad se rend à un monument aux morts commémorant la guerre d'octobre 73

06/10/2012 06:08 EDT | Actualisé 06/12/2012 05:12 EST

Le président syrien Bachar al-Assad a rendu hommage samedi aux soldats tombés durant la guerre d'octobre 1973 contre Israël, selon la presse officielle qui met en exergue les "similitudes" avec le conflit actuel.

Selon l'agence Sana, le chef de l'Etat, qui est confronté à une rébellion armée, a effectué une rare apparition publique samedi matin et "s'est rendu au monument aux morts de Jabal Qassioun à Damas, en mémoire de la guerre de libération d'octobre".

Pour l'agence officielle, "il y a une grande ressemblance entre la nouvelle agression contre la Syrie et celles qu'elle a subi durant la guerre de libération d'octobre" 1973.

"La Syrie affronte aujourd'hui ce qu'elle a affronté il y a 39 ans: un ennemi équipé d'armes occidentales et sionistes et dont le but est de détruire le pays, briser la Résistance (contre Israël) alors que notre pays se bat contre les projets d'hégémonie" dans la région.

Pour sa part, le quotidien gouvernemental As Saoura assure que "l'esprit d'octobre est toujours présent: l'armée arabe syrienne qui a fait preuve d'heroïsme durant la guerre d'octobre ajoute un nouvel héroïsme à son palmarès".

"La différence est que la solidarité arabe qui était si importante (en 1973) est aujourd'hui à l'agonie", souligne le journal, faisant allusion à la suspension de la Syrie de la Ligue arabe en raison de la façon dont le régime a réprimé les opposants.

Le régime syrien, qui ne reconnaît pas l'ampleur de la contestation en cours depuis près de 19 mois, a affirmé à maintes reprises être la cible de groupes terroristes soutenus par l'étranger.

rim/sk/cnp

PLUS:afp