NOUVELLES

WRC/Rallye de France - 2e journée: Loeb en tête, Latvala en embuscade

05/10/2012 01:04 EDT | Actualisé 05/12/2012 05:12 EST

Le Français Sébastien Loeb, bien parti pour décrocher un neuvième titre mondial ce week-end, occupait la tête du rallye de France, 11e manche du championnat WRC, vendredi soir au terme de la 2e journée disputée dans les régions de Colmar et Mulhouse en Alsace (est).

Après huit spéciales, le pilote Citroën (DS3) devance de 13 secondes seulement le Finlandais Jari-Matti Latvala (Ford Fiesta RS).

Un autre Finlandais, Mikko Hirvonen (Citroën DS3), pointe en 3e position à 32 secondes. Equipier de Loeb chez Citroën, Hirvonen est le seul pilote encore mathématiquement capable de priver le Français d'un nouveau titre mondial.

"Nous avons fait de très bon choix de pneumatiques vendredi matin ce qui nous a permis de prendre la tête dès la spéciale de Holandsbourg. L'après-midi, nous avons sans cesse amélioré les réglages de la voiture, sans commettre de faute. Tout va bien mais 13 secondes d'avance alors qu'il reste deux jours de course, ce n'est pas grand chose", a résumé Loeb.

L'Alsacien de 38 ans a remporté quatre des sept spéciales de la journées mais il reste effectivement sous la pression de Latvala, récent vainqueur du rallye du Grande-Bretagne, et très performant vendredi.

"On ne lâche rien, on fait très peu d'erreurs et la voiture se comporte à merveille. C'est très serré", a commenté le Finlandais.

Pour Loeb, la priorité "est de remporter le championnat", la victoire en Alsace étant secondaire à ses yeux. Il sera champion dimanche s'il devance Hirvonen à l'issue du rallye, s'il finit une place derrière Hirvonen sans que celui-ci ne gagne le rallye et la Power Stage, ou si Hirvonen ne se classe pas dans les huit premiers du rallye.

C'est plutôt bien parti.

Le titre constructeur pourrait également tomber ce week-end en faveur de Citroën.

bnl/bvo

PLUS:afp