NOUVELLES

Tunisie: un rapport de l'ONU dresse un tableau mitigé des droits de l'Homme

05/10/2012 09:28 EDT | Actualisé 05/12/2012 05:12 EST

Un rapport préliminaire de la rapporteur de l'ONU sur la situation des défenseurs des droits de l'Homme publié vendredi a dressé un tableau mitigé de la situation en Tunisie dans un large éventail de domaines allant de la torture à la liberté d'expression.

Si la rapporteur Margaret Sekaggya et sa collègue de la commission africaine des droits de l'Homme et des peuples, Reine Alapini-Gansou, ont noté des progrès par rapport à l'ère du président déchu Ben Ali, leurs conclusions dénoncent les violences dont sont victimes les militants en Tunisie.

"Nous sommes préoccupées que des femmes défenseurs des droits de l'Homme, des journalistes, des artistes, des universitaires, des syndicalistes et des membres d'ONG aient subi des attaques physiques, des tentatives de meurtre, du harcèlement et des menaces après la révolution", note le rapport.

Il note que, dans "bien des cas", la mouvance radicale salafiste est responsable et relève "un manque de réaction de la part de la police".

Les deux responsables notent a contrario de la part de cette même police des "cas d'arrestations arbitraires et d'usage excessif de la force durant des manifestations" sociales et s'inquiètent "des nombreuses allégations de torture de manifestants détenus".

Ce rapport préliminaire constate aussi l'opacité des travaux de l'Assemblée nationale constituante (ANC) qui rédige la future constitution du pays.

Il réclame que le gouvernement renonce à y inscrire "l'atteinte au sacré", relevant que la disposition ne "définit pas clairement qu'est ce qui est sacré, ce qui laisse un espace considérable pour l'interprétation abusive".

Le rapport demande enfin aussi au gouvernement tunisien, dominé par les islamistes d'Ennahda, de procéder aux "réformes du secteur des médias", alors que les autorités sont accusées par la société civile de chercher à les contrôler via la nomination de directeurs fidèles au pouvoir notamment.

alf/Bsh/vl

PLUS:afp