NOUVELLES

Terry a été "insultant" envers Ferdinand mais "pas raciste", selon la FA

05/10/2012 07:33 EDT | Actualisé 05/12/2012 05:12 EST

Les arguments de John Terry dans l'affaire des insultes envers Anton Ferdinand n'étaient "pas crédibles", a expliqué la Fédération anglaise (FA), tout en reconnaissant que le joueur de Chelsea n'était "pas raciste", dans un document qui détaille les raisons de sa suspension.

Le joueur de Chelsea a bien insulté celui des Queens Park Rangers (QPR) lors d'un match du Championnat d'Angleterre en octobre 2011, en prononçant le mot noir associé à des termes à connotations sexuelles, a jugé la commission disciplinaire de la FA dans son rapport publié vendredi.

"Les mots prononcés l'ont été dans l'intention d'insulter", a estimé la FA, qui écarte le soupçon de racisme en s'appuyant sur de nombreux témoignages provenant notamment de footballeurs noirs.

"Il est admis par toutes les personnes impliquées dans les procédures judiciaires et disciplinaires que M. Terry n'est pas raciste", est-il dit dans le rapport.

Le défenseur central de Chelsea assurait n'avoir fait que répéter des termes que son adversaire de QPR l'accusait d'avoir proférés. Ses explications ont été jugées "invraisemblables, peu plausibles et pas crédibles" par la FA.

Au mois de juillet, la justice britannique avait pourtant acquitté le défenseur central de Chelsea dans la même affaire, constatant "l'existence d'un doute", mais la FA avait malgré tout maintenu ses poursuites.

La polémique a provoqué la démission du sélectionneur de l'équipe d'Angleterre Fabio Capello en février. L'Italien n'avait pas accepté que Terry soit privé du brassard de capitaine par la FA avant d'avoir été jugé.

Elle a aussi conduit le joueur de Chelsea à annoncer la fin de sa carrière international fin septembre.

Terry a quatorze jours pour faire appel de la suspension de quatre matches et de l'amende de 220.000 livres (274.000 euros) infligées par la FA.

fbx/jgu

PLUS:afp