POLITIQUE

Le Québécois Richard Wagner est nommé juge à la Cour suprême du Canada

05/10/2012 02:18 EDT | Actualisé 05/12/2012 05:12 EST
CP/Handout

OTTAWA - Sans perdre de temps, le premier ministre Stephen Harper a confirmé vendredi la nomination du Québécois Richard Wagner comme juge à la Cour suprême du Canada.

Il a procédé à cette annonce moins de 24 heures après l'audience publique où M. Wagner a été questionné par les parlementaires, une étape faisant désormais partie du processus de nomination. Sa candidature avait été dévoilée mardi par Stephen Harper.

Le juge Wagner est hautement qualifié et ajoutera sa riche expérience à la Cour suprême du Canada, a déclaré le premier ministre dans un communiqué, vendredi.

Bilingue et ayant une feuille de route impressionnante, M. Wagner, qui siège actuellement à la Cour d'appel du Québec, n'a pas été mis dans l'eau chaude par les députés, largement déjà gagnés à l'avance à sa candidature.

Il avait d'ailleurs fait l'objet d'une recommandation unanime du comité de députés chargés de fournir des choix au premier ministre.

Richard Wagner va ainsi remplacer la juge québécoise Marie Deschamps, qui a pris sa retraite le 7 août.

Il s'agit du cinquième juge à être nommé à la Cour suprême par Stephen Harper.

M. Wagner, âgé de 55 ans et originaire de Montréal, a fait ses études à l'Université d'Ottawa, où il obtenu un baccalauréat en sciences sociales avec concentration en sciences politiques et une licence en droit.

Admis au Barreau du Québec en 1980, il a été nommé juge à la Cour supérieure du Québec en 2004, puis juge à la Cour d'appel du Québec en février 2011.

Il a aussi été bâtonnier du Barreau de Montréal pour l'année 2001-2002. En 2005, il a reçu le Mérite du Barreau du Québec, qui a souligné sa contribution à la profession d'avocat.