NOUVELLES

Prisons fédérales: les aumôniers à temps partiel seront remerciés

05/10/2012 02:47 EDT | Actualisé 05/12/2012 05:12 EST

OTTAWA - Le gouvernement conservateur a indiqué vendredi que les contrats des aumôniers à temps partiel qui travaillent dans les prisons fédérales ne seront pas renouvelés l'an prochain.

Le gouvernement a précisé que cette décision touchera 31 aumôniers chrétiens et 18 aumôniers non chrétiens qui disposaient de contrats à temps partiel.

Des aumôniers à temps plein seront toujours disponibles pour fournir un encadrement spirituel aux détenus.

Une porte-parole du ministre fédéral de la Sécurité publique, Vic Toews, a expliqué que le gouvernement finance les services d'aumôniers à temps plein en fonction du nombre de détenus qui demandent des services pour chaque religion. Julie Carmichael a ajouté que les détenus continueront à avoir accès au service religieux de leur choix, sur une base volontaire.

Autant les libéraux que les néo-démocrates reprochent au gouvernement conservateur de cibler les aumôniers non chrétiens, ce que réfutent les conservateurs.

Le chef intérimaire du Parti libéral du Canada, Bob Rae, a accusé le gouvernement de manquer de respect envers la diversité religieuse du Canada. Il a suggéré au gouvernement d'abolir les limousines plutôt que les aumôniers, s'il désire réaliser des économies.

Ce à quoi la députée conservatrice Candice Bergen rétorque que les forces armées gèrent leur service d'aumônerie de cette manière depuis des années, et que ce qui convient à l'armée devrait aussi convenir aux prisons.

PLUS:pc