NOUVELLES

Pour Romney, les chiffres du chômage ne reflètent pas "une vraie reprise"

05/10/2012 09:58 EDT | Actualisé 05/12/2012 05:12 EST

Le rival républicain de Barack Obama, Mitt Romney, a jugé vendredi que la baisse du taux de chômage américain, à son plus bas niveau en septembre depuis la prise de fonctions du président démocrate en janvier 2009, ne reflétait pas "une vraie reprise".

"Il ne s'agit pas d'une vraie reprise", a déclaré Mitt Romney dans un communiqué: "Nous avons créé moins d'emplois en septembre qu'en août, et moins d'emplois en août qu'en juillet, et nous avons perdu 600.000 emplois manufacturiers depuis le début du mandat du président Obama".

"Avec les gens qui ont quitté la population active, le vrai taux de chômage serait plus près de 11%", a poursuivi le candidat après la publication par le département du Travail des chiffres de l'emploi pour septembre, montrant une baisse du chômage à 7,8% contre 8,1% en août.

Le républicain devait s'exprimer vendredi à une réunion publique en Virginie (est), peu de temps après Barack Obama, lui aussi dans cet Etat-clé pour le scrutin du 6 novembre vendredi.

Mitt Romney a fait de l'emploi un des thèmes centraux de sa campagne, promettant de créer 12 millions d'emplois en quatre ans s'il était élu. Jusqu'à présent, il ne tenait jamais un discours sans rappeler que le chômage restait bloqué "au-dessus de 8%" depuis le début du mandat de Barack Obama.

La veille de la publication des chiffres de l'emploi, il avait expliqué à Fishersville (Virginie, est) que "la raison principale pour laquelle le taux de chômage est en train de descendre, très lentement, est que les gens ont quitté la population active, ils ont arrêté de chercher, et ils ne sont pas comptés".

ico/mdm

PLUS:afp