NOUVELLES

Patinage artistique: une équipe japonaise pour vérifier la sécurité en Chine

05/10/2012 06:19 EDT | Actualisé 05/12/2012 05:12 EST

Les responsables de la fédération japonaise de patinage artistique (JSF) vont envoyer une équipe d'observateurs en Chine pour vérifier que la sécurité de leurs vedettes sera bien assurée le mois prochain lors de la Coupe de Chine, ont révélé vendredi des officiels.

Cette annonce intervient après le retrait de plusieurs sportifs des deux pays dans diverses compétitions se déroulant sur le sol japonais et chinois durant le mois de septembre, en raison du conflit diplomatique et territorial opposant ces deux nations asiatiques.

"Nous avons reçu des assurances de la fédération chinoise et de l'Union internationale de patinage (ISU) qu'elles prendraient toutes les mesures possible afin que cet évènement se déroule sans heurts", a indiqué un officiel, précisant que la délégation des observateurs pourrait se rendre en Chine dès la semaine prochaine.

La JSF a déjà prévenu qu'elle ne prendrait pas part à la Coupe de Chine qui a lieu à Shanghai du 2 au 4 novembre, troisième épreuve sur les six Grand Prix au calendrier de l'ISU, à moins que la sécurité des concurrents nippons ne soit totalement garantie.

Les anciennes doubles championnes du monde Mao Asada et Miki Ando ainsi que l'ancien champion du monde Daisuke Takahashi font partie des Japonais en principe inscrits pour cette compétition.

L'achat par Tokyo des îles Senkaku, également revendiquées par Pékin, a déclenché le mois dernier de violentes manifestations dans des grandes villes chinoises où les intérêts japonais ont été pris pour cible.

sps/hg/pj/jw/smr/jgu

PLUS:afp