NOUVELLES

Ottawa renouvelle le mandat de Hubert T. Lacroix à la tête de Radio-Canada

05/10/2012 06:07 EDT | Actualisé 05/12/2012 05:12 EST

OTTAWA - Le gouvernement conservateur a annoncé vendredi le renouvellement du mandat d'Hubert T. Lacroix à la tête de CBC/Radio-Canada.

M. Lacroix continuera d'assumer ses fonctions de président-directeur général du diffuseur national pendant cinq autres années.

Il avait été nommé à ce poste pour la première fois par les conservateurs le 1er janvier 2008.

Le précédent mandat d'Hubert T. Lacroix a été marqué par deux vagues de compressions budgétaires imposées par le gouvernement de Stephen Harper.

La première, survenue en 2009, avait réduit de 171 millions $ le budget de Radio-Canada et s'était traduite par la suppression de 800 postes permanents.

La seconde, annoncée dans le dernier budget fédéral, exigera des économies de 115 millions $ et entraînera la perte de 650 emplois sur trois ans.

Ottawa verse chaque année 1,1 milliard $ au radiodiffuseur public national, qui offre de la programmation en français, en anglais et dans huit langues autochtones dans l'ensemble du Canada et en cinq langues sur la scène internationale.

Avocat de formation, M. Lacroix a pratiqué le droit pendant une trentaine d'années à Montréal. Il a notamment été président exécutif de la Société Télémédia et membre du conseil d'administration de nombreux organismes sans but lucratif et d'entreprises.

M. Lacroix s'est dit «content» de la décision du gouvernement de le reconduire à la tête de la SRC. Selon lui, cette annonce représente «un appui à notre orientation stratégique qui vise à rendre le radiodiffuseur public plus distinctif dans sa programmation nationale, plus présent dans toutes les régions du pays et à en faire un catalyseur de la transformation numérique dans le paysage médiatique».

PLUS:pc