NOUVELLES

Maroc/Législatives partielles: le parti islamiste PJD rafle 3 sièges sur 4

05/10/2012 06:39 EDT | Actualisé 05/12/2012 05:12 EST

Trois candidats du Parti justice et développement (PJD), le mouvement islamiste au pouvoir au Maroc, ont été élus sur les quatre sièges qui étaient à pourvoir lors de législatives partielles jeudi à Tanger et Marrakech, selon des résultats officiels publiés vendredi.

A Tanger-Asilah, Abdellatif Berroho et Mohamed Diaz ont décroché chacun un siège, le troisième revenant à Mohamed Zemmouri, du parti de l'Union constitutionnelle (UC), selon un communiqué du ministère de l'Intérieur.

Au total, 292.627 électeurs étaient appelés aux urnes.

Dans la circonscription de Guéliz-Annakhil, à Marrakech, où le vote concernait 149.000 électeurs, c'est également le candidat du PJD, Ahmed El Motassadeq, qui l'a emporté.

Les taux de participations n'ont pas été précisés.

Il s'agissait d'un premier test pour le PJD depuis son succès aux législatives de novembre 2011, dans le contexte du Printemps arabe.

Les législatives partielles de jeudi faisaient suite à l'invalidation des résultats de l'automne dernier, en raison de l'"utilisation de signes religieux" durant la campagne, ce qui est interdit.

gk/cnp

PLUS:afp