NOUVELLES

L'Ontario fait plus d'efforts pour se rapprocher de l'Alberta

05/10/2012 04:05 EDT | Actualisé 04/12/2012 05:12 EST

Pour la deuxième fois en deux semaines, un ministre du gouvernement McGuinty rencontrera les dirigeants d'entreprises du secteur des sables bitumineux. Le gouvernement ontarien cherche à resserrer ses liens avec l'Alberta.

Une approche qui contraste avec celle d'il y a six mois. À l'époque, le premier ministre ontarien, Dalton McGuinty, avait dit que le pétrodollar nuisait aux exportations du secteur manufacturier de l'Ontario. Ces propos ont été retirés après avoir créé un tollé dans les provinces de l'ouest.

Changement de cap

Depuis, l'Ontario semble avoir changé son fusil d'épaule. Le ministre du Développement économique Brad Duguid affirme que « les sables bitumineux représentent des retombées potentielles de 63 milliards de dollars en 25 ans pour l'Ontario ».

L'entreprise Felton Brushes d'Hamilton dans le sud de l'Ontario fabrique des brosses industrielles utilisées notamment dans l'extraction des sables bitumineux en Alberta.

« Cela représente le tiers de notre chiffre d'affaires », dit son président, Tony Ponikvar, qui précise que ce chiffre augmente encore. En cinq ans, Felton Brushes a doublé sa production et ses effectifs.

Déplacement du ministre

Les inquiétudes écologiques de l'Ontario ne sont plus mentionnées par le gouvernement sauf pour dire que la province a un rôle à jouer afin de rendre cette industrie plus écologique.

Brad Duguid s'envolera dimanche, vers Fort-McMurray, Calgary et Edmonton. La semaine dernière, le ministre des Finances de l'Ontario était en Alberta.

Une bonne stratégie selon l'entrepreneur Tony Ponikvar. « C'est vrai que le pétrodollar nuit à nos exportations » dit-il, « mais la façon de contrebalancer l'effet négatif, c'est d'augmenter les échanges avec l'Alberta pour profiter du boom pétrolier ».

Avec le reportage de Christian Noël.

PLUS: