NOUVELLES

L'Impact affrontera le Dynamo avec peu de chances d'atteindre les séries

05/10/2012 03:59 EDT | Actualisé 05/12/2012 05:12 EST

MONTRÉAL - L'Impact de Montréal dit qu'on ne surveillera pas les résultats des autres matches au tableau indicateur à Houston, samedi soir, alors que le club tentera de garder de très minces espoirs d'atteindre les séries de la MLS.

Les hôtes seront le Dynamo, qui détient la cinquième et dernière place disponible dans l'Est.

Houston n'a pas encore perdu à domicile en 15 matches, cette saison. L'équipe a 49 points soit neuf de plus que l'Impact, qui se trouve septième.

Pour l'Impact, un gain est impératif pour rester dans la course, mathématiquement, au moins.

«Nous savons exactement ce que nous avons à faire», a résumé l'attaquant Andrew Wenger.

Même en cas de gain, le club montréalais se verrait écarté des séries si Columbus battait Kansas City, dimanche.

L'Impact, le Dynamo et le Crew de Columbus, qui a 48 points, ont encore trois matches à disputer chacun, en saison régulière.

L'entraîneur de l'Impact, Jesse Marsch, dit qu'il y amplement de raisons d'être motivé pour le match contre le Dynamo, dont la fiche à la maison est 10-0-5.

«Nous savons que nos chances sont très minces, mais nous voulons tout faire pour rester en vie, mettre de la pression et rendre les choses intéressantes», a dit Marsch.

L'Impact a défait Houston 4-2 au Stade Saputo le 23 juin, mais le Dynamo a répliqué avec un gain de 3-0 au Texas, le 21 juillet.

Ces résultats sont typiques de la première campagne de l'Impact en MLS. L'équipe a une séquence de sept matches de suite sans revers à Montréal, mais son rendement à l'étranger n'est que de 2-12-1.

«Je pense qu'il faudra être très stratégique, a dit Marsch. Dès que vous tentez d'aller chercher les trois points, vous devez faire attention pour ne pas devenir vulnérables. Nous disons depuis un bout de temps que les matches de fin de saison se décident dans les 15-20 dernières minutes. C'est quelque chose qui arrive souvent en MLS.»

L'Impact devra se débrouiller sans le défenseur Nelson Rivas et le milieu de terrain Collen Warner. Rivas ne jouera plus cette saison car il a été opéré au genou, tandis que Warner sera suspendu pour le match, ayant accumulé trop de cartons jaunes.

«Ce sera un match difficile, a dit Wenger. Il faudra travailler fort en défense et avec de la cohésion en attaque, et il y aura aussi la chaleur, à laquelle nous ne sommes pas habitués, mais je pense que nous pouvons relever le défi.»

PLUS:pc