NOUVELLES

Les ventes en Chine de Mitsubishi et Mazda glissent en septembre

05/10/2012 11:04 EDT | Actualisé 05/12/2012 05:12 EST

TOKYO - Les constructeurs automobiles Mitsubishi Motors et Mazda ont fait état d'une chute des ventes automobiles en Chine pour le mois de septembre, alors que les tensions entre le Japon et la Chine ont dégénéré en émeutes anti-japonaises.

Les ventes chinoises de Mitsubishi ont plongé de 63 pour cent à 2340 véhicules en septembre, alors qu'elles étaient de 6307 véhicules pour la même période l'année dernière, a indiqué le constructeur. Mazda Motor Corp a pour sa part annoncé que ses ventes en Chine ont sombré de 36 pour cent pour s'établir à 13 258 véhicules.

Toyota aurait également subi une chute de ses ventes en Chine, selon des médias japonais. Le plus grand constructeur automobile au monde n'a toutefois pas voulu confirmer les informations

Toyota a déclaré qu'il publierait le détail des ventes de septembre mardi prochain, comme prévu.

Le Japon et la Chine sont à couteaux tirés à propos de la souveraineté d'un groupe de petites îles situées dans la mer de Chine orientale.

Les tensions ont débuté le mois dernier alors que des manifestations anti-japonaises et des émeutes ont éclaté dans des dizaines de villes chinoises.

Il est toutefois difficile d'évaluer dans quelle mesure les tensions entre Tokyo et Pékin ont contribué au déclin des ventes, affirme Mazda.

Le constructeur assure que certains de ses concessionnaires ont été endommagés lors des émeutes. En août, les ventes de Mazda en Chine ont chuté de 5,5 pour cent par rapport à l'année précédente, quand 16 539 véhicules ont trouvé preneur.

PLUS:pc