NOUVELLES

Le robot Curiosity s'apprête à creuser le sol martien

05/10/2012 08:03 EDT | Actualisé 05/12/2012 05:12 EST

WASHINGTON - Le robot Curiosity doit creuser le sol martien samedi, armé d'une pelle placée au bout de son bras de 100 kilos. Pendant huit heures, d'intenses vibrations secoueront les grains de poussière martienne à travers le système d'analyse chimique du robot pour les nettoyer des résidus indésirables.

L'engin secouera son bras «à un bon niveau de vibrations qui ferait claquer des dents», a expliqué Daniel Limonadi, chef de la mission d'échantillonnage. «Cela fera un peu comme si vous ouvriez le capot de votre voiture avec le moteur qui tourne», a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse téléphonique de la NASA.

Dans la semaine qui vient, le robot va creuser, secouer et rejeter la poussière martienne trois fois. Une opération importante pour les délicats outils scientifiques au coeur de cette mission de 2,5 milliards $ US.

La quatrième fois, le robot versera lentement l'équivalent d'une demi-pilule de poussière dans son laboratoire mobile pour lancer une analyse chimique complexe, a expliqué M. Limonadi.

Rien ne paraît particulier dans ce sable, et c'est précisément pour cette raison que la NASA l'a choisi. C'est une bonne chose que de débuter avec «du sable martien ennuyeux», a déclaré M. Limonadi.

Depuis son arrivée sur Mars en août, Curiosity a parcouru environ 500 mètres. Il a pris des photos et a analysé l'air. Le robot, de la taille d'une voiture, dispose d'un laboratoire chimique mobile, d'une pelle et d'une perceuse pour rechercher les ingrédients de base de la vie. Ce sera la première utilisation du laboratoire.

PLUS:pc