POLITIQUE

Le déficit fédéral est supérieur de 1,3 milliard $ au montant prévu

05/10/2012 11:42 EDT | Actualisé 05/12/2012 05:12 EST
Shutterstock

OTTAWA - La situation financière d'Ottawa n'est pas aussi solide que prévu, le gouvernement ayant fait savoir vendredi qu'il avait dépassé de 1,3 milliard $ l'objectif qu'il s'était fixé en matière de déficit lors de son plus récent exercice financier.

Le rapport financier annuel rendu public par le gouvernement pour l'exercice 2011-12, clos le 31 mars, montre que le déficit fédéral a atteint 26,2 milliards $, soit un résultat supérieur à l'estimation de 24,9 milliards $ avancée dans le budget déposé en mars.

Dans un communiqué, le ministre des Finances, Jim Flaherty, a toutefois souligné le côté positif des données dévoilées. Il a fait remarquer que le gouvernement continuait de progresser, ayant réduit son déficit budgétaire comparativement à celui de 33,4 milliards $ de l'exercice précédent et par rapport au déficit record de 55,6 milliards $ de 2009-10.

«Cette bonne performance est encourageante et témoigne de la solidité des facteurs économiques et financiers fondamentaux du Canada», a-t-il déclaré.

Le ministre a indiqué que les charges de programmes directes avaient diminué de 0,6 pour cent en 2011-2012 en pourcentage du produit intérieur brut (PIB) par rapport à l'exercice précédent — ce qui démontre que les mesures d'austérité permettent de réduire les dépenses — et qu'avec un ratio de la dette fédérale au PIB de 33,8 pour cent, la nette nationale est de loin la moins élevée de tous les pays membres du G7.

Le gouvernement fera savoir dans quelques semaines, dans une mise à jour automnale de la situation, s'il s'attend à atteindre son objectif d'un déficit ramené à 21,1 milliards $ cette année. M. Flaherty a cependant prévenu que de sérieux risques pesaient encore sur l'économie.

«Le climat économique mondial demeure fragile et incertain, et les données économiques les plus récentes laissent croire à des risques de détérioration des perspectives financières présentées dans le Plan d'action économique de 2012», a-t-il affirmé.

Le gouvernement a reçu de bonnes nouvelles, vendredi, alors que Statistique Canada a annoncé que l'emploi avait progressé pour un deuxième mois consécutif en septembre, avec la création nette de 52 000 emplois.

Les rapports fiscaux des quatre premiers mois de l'exercice en cours ont également étonné par leur solidité, compte tenu du faible contexte économique actuel et, jusqu'au mois dernier, de la faible création d'emplois.

Ottawa a fait état d'un déficit de 3 milliards $ pour les trois premiers mois de l'année, ce qui lui permet d'espérer atteindre son objectif annuel.

Sur l'ensemble de l'exercice 2011-12, les revenus du gouvernement ont augmenté de 8,1 milliards $, soit 3,4 pour cent, par rapport à 2010-2011, tandis que les charges de programmes ont augmenté de quelque 800 000 $, ou 0,3 pour cent.

Par ailleurs, les frais de la dette publique ont progressé de 200 000 $ par rapport à l'exercice précédent.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les faits saillants du budget 2012