NOUVELLES

La victoire ou les vacances

05/10/2012 12:45 EDT | Actualisé 05/12/2012 05:12 EST

Le baseball majeur propose une nouveauté en 2012 en permettant à une cinquième équipe dans chaque ligue de disputer des matchs éliminatoires. Ce nouveau format sera mis à l'épreuve vendredi soir.

Dans la Nationale, les Braves d'Atlanta accueillent les Cards de St. Louis, tandis que dans l'Américaine, les Orioles de Baltimore se rendent en banlieue de Dallas pour y rencontrer les Rangers du Texas.

Les Cards, champions en titre de la Série mondiale, devront effacer de mauvais souvenirs de la saison face aux Braves. Ils ont perdu 5 des 6 duels entre les deux équipes cette saison et ont accordé 35 points. Mais ces matchs ont eu lieu en mai.

Plus inquiétant pour les Cards que les duels d'il y a cinq mois, il y a le lanceur partant des Braves, Kris Medlen. Le droitier n'avait lancé que 2,1 manches dans les majeures en 2011, et voilà qu'il a explosé en deuxième moitié de saison. Les Braves ont remporté les 12 matchs que Medlen a amorcés cette saison. En 138 manches, le jeune homme de 26 ans a conclu la saison avec une moyenne de points mérités de 1,57.

Dans l'autre camp, les Cards ont prouvé qu'ils pouvaient se remettre de la perte d'Albert Pujols et de Lance Berkman. Seuls les Brewers de Milwaukee ont marqué plus de points dans la Ligue nationale.

Malgré la perte de ces cogneurs, la formation du Missouri a aligné 5 frappeurs d'au moins 20 circuits cette saison, et ce, même si trois d'entre eux (Yadier Molina, Allen Craig et David Freese) ont à peine eu droit à 500 présences au bâton en 2012 (Craig en compte seulement 469).

Encore eux

Dans l'Américaine, les Rangers du Texas amorceront leur quête d'une troisième présence de suite en Série mondiale.

Contrairement aux Cards, les Rangers ont retenu leurs principaux éléments à l'attaque, et ont dominé les majeures avec 808 points marqués. C'est plutôt au monticule que les pertes ont été cruciales : C.J. Wilson, parti chez les Angels de Los Angeles avec Pujols, et Colby Lewis, dont la saison a pris fin en juillet sur une blessure au coude droit. Mais avec la sensationnelle recrue japonaise Yu Darvish comme partant, leurs chances de gagner un match à élimination directe sont intéressantes.

Les Orioles savent déjà à quel point les Texans peuvent être dévastateurs au bâton. Dans 3 des 7 duels entre les deux formations cette saison, les Rangers ont produit 10 points ou plus.

Les Orioles sont toutefois sur une lancée, après avoir mis fin, avec panache, à une séquence de 14 saisons perdantes.

Il faudra toutefois que leur lanceur partant, Joe Saunders, soit lui aussi sur une lancée. Depuis 2009, le vétéran de 31 ans présente une moyenne de points mérités de 10,70 face aux Rangers.

PLUS: